By Sandra'S Hand

23 avril 2014

JACQUOT...

Si je vous dit Jacques et si je vous dit couture moderne vous pensez à quoi...?

Comme vous l'aurez compris, aujourd'hui nous allons donc parler de République du Chiffon et de sa dernière collection de patrons pochettes. Si comme moi vous êtes une inconditionnelle d'Instagram et que vous suivez Géraldine (la créatrice de RdC pour celles qui ne suivent pas) vous avez vous aussi eu l'occasion d'admirer ces derniers mois quelques photos de la collection printemps-été à venir. Personnellement j'ai légèrement énormément bavé sur certains modèles... Jacques en faisait parti. Que dis-je Jacques c'est LA raison pour laquelle j'ai commandé certains patrons dans les 2h qui ont suivi l'ouverture de la boutique en ligne. Quand j'ai vu la réalisation de Géraldine je l'ai trouvé sublime. Il faut dire qu'il a tout pour me plaire ce petit Jacquot, c'est typiquement le genre de pantalon que j'aime et qui me mets en valeur. Un pantalon de ville (pour aller bosser chez mon notaire c'est le top), la longueur 7/8ème est parfaite, ni trop long, ni trop court et sa ceinture !!!!!!! Les deux raisons pour lesquelles j'ai acheté ce patron c'est cette coupe parfaite (pantalon de ville pas trop large aux cuisses et resserré aux mollets) et cette ceinture originale qui lui donne un côté coquillette, stylée qui me ressemble tout a fait ;-)

IMG_4920

IMG_4934

IMG_4964

IMG_4969

IMG_5002

IMG_5018

IMG_5041

IMG_5045

IMG_5065

IMG_5073

Maintenant je passe aux côtés un peu moins positifs... Je vais être très honnête avec vous mon expérience RdC a très mal commencée. Je savais que la boutique devait ouvrir le jeudi 3 avril dernier (Géraldine nous en avait parlé sur IG) et comme vous l'imaginez j'étais comme une folle quand elle a ouvert. Je suis allez plusieurs fois sur le site, j'ai actualisé comme une malade et je ne voyais toujours rien venir. Quand j'ai réalisé qu'il fallait cliquer en haut sur "boutique" je le suis sentie très bête ^^ . Bref j'ai regardé les modèles, je suis restée très raisonnable, j'ai commandé Jacques et Melinda (comme je regrette de ne pas avoir pris Michelle aussi) et j'ai acheté mes patrons. D'ailleurs avec le recul j'ai bien fait d'être dans les premières parce que j'ai vu en fin de journée que certains patrons étaient déjà en rupture de stock. Cela ne m'a pas choqué plus que ça de voir que les patrons étaient expédiés sous 8 jours, je me suis dit que Géraldine devait avoir conscience de l'importance des commandes à venir et voulait étaler les envois... Je soucis c'est que la semaine d'après sur IG je me suis rendue compte qu'en fait Géraldine à ouvert sa boutique avant même d'avoir reçu de l'imprimeur les patrons. Et là j'avoue que ça m'embête. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut ouvrir une boutique en ligne de patron pochette de couture avant même d'avoir reçu  lesdits patrons. Attention comprenez moi, je peux comprendre un retard de l''imprimerie mais dans ce cas là on repousse l'ouverture de la boutique. Les premiers patrons ont donc été envoyés le samedi 12 et lundi 14 avril dernier soit 9 et 11 jours après les premières commandes. J'ai reçu les miens le mercredi 16 avril...

C'est mon premier coup de gueule. Le deuxième c'était pendant la réalisation de Jacques... 3 pages d'explications (le livret à un format A5 soit la moitié d'une page A4) pour un patron de niveau 4/4 c'est un peu limite. La réalisation des poches et de l'assemblage de la ceinture sont expliquées sous forme de schémas mais le reste sous forme d'explications écrites. Personnellement, et c'est mon avis strictement personnel, je préfère les schémas aux explications écrites. Vous l'avez compris depuis le temps j'ai appris la couture toute seule, je n'ai jamais pris de cours de couture et mes premières réalisations de vêtements c'était avec des patrons japonais! Non je ne sais pas lire le japonais mais l'énorme avantage de ces patrons c'est l'abondance de schémas explicatifs. C'est de cette manière que j'ai appris la couture. Du coup la plupart du temps j'ai du mal avec les explications écrites sauf si celles-ci sont simples et bien expliquées. Burda par exemple je ne cherche même pas à comprendre. Je fais tout en free style à ma manière. Sauf que quand j'achète burda je sais à quoi m'attendre. 
Donc quand j'ai commencé à coudre Jacques j'ai très vite eu des soucis. La première difficulté c'était la poche passepoilée. Géraldine nous dit qu'une fiche explicative se trouve sur son site internet pour la réaliser. Je veux bien que quelqu'un me dise où elle est cette fiche parce que personnellement je ne l'ai pas trouvée (et je sais que je ne suis pas la seule). J'ai donc zappé cette étape. Ok j'aurais pu regarder sur internet mais j'estimais avoir payé 15 € pour un patron pochette et je m'attendais donc à avoir toutes les indications avec celui-ci (ou alors un lien direct vers un tuto). La deuxième difficulté a été au moment de la couture finale du pantalon. Aucun schéma pour le montage de la braguette (braguette sans fermeture éclaire je précise) ni pour le montage de la ceinture avec le pantalon. Du coup j'ai fais comme avec burda, j'ai fais à ma sauce. Ma ceinture était plus petite que mon pantalon (je n'ai pas fais de toile donc impossible de dire si c'est une erreur de ma part ou du patron) j'ai donc recousu un petit morceau de tissu le long de ma ceinture pour quelle soit à la bonne taille et je l'ai assemblée à mon pantalon. Pour la braguette j'ai pris un pantalon à moi pour essayer de voir comment positionner le sous-pont et comment faire tenir le tout. Bref rien de bien dramatique mais un peu prise de tête pendant la réalisation. J'avoue qu'avec les patrons pochettes je m'attendais à avoir un peu plus d'explications qu'avec les patrons PDF...

C'est dommage parce qu'honnêtement ce patron est sublime et je sais d'avance que ce Jacquot va avoir des petits frères. 

Pour le tissu j'ai utilisé du lin de chez Mondial Tissus. Au début je trouvais que le rendu et le confort n'étaient pas terrible mais après l'avoir porté une journée entière je trouve la matière plutôt agréable (le lin s'est assoupli au porté). Bon le problème du lin c'est que ça se froisse rapidement. J'ai très envie de le tester dans une cotonnade. A voir.

La deuxième chose qui peut gêner c'est cette taille basse. Comme vous pouvez le voir sur les photos, le pantalon descend vraiment très bas. Le pantalon doit être ajusté au millimètre près. Je ne peux donc que vous conseiller de bien mesurer votre tour de hanche au préalable. Pour ma part la taille 34 est ce qu'il me fallait. Le pantalon a tenu toute ses promesses pendant ma journée test au bureau hier. Je ne me suis pas retrouvée les fesses à l'air, aucune couture n'a craqué, le pantalon est ajusté sans être serré. Vraiment un petit bonheur à porter. Par contre j'avoue que si on a un peu de brioche au niveau du ventre ça ne pardonne pas... Jacques est fait pour être porté avec un haut moulant qui le mets en valeur donc si vous n'êtes pas à l'aise avec votre ventre je ne sais pas si je vous le conseillerais. Moi même après le repas j'ai tendance à avoir le ventre qui gonfle et j'avoue que je ne voyais que ça. 

Aller je passe donc à ma note TWP :

 

Patron : Jacques / République du Chiffon
   
Confort : ★★★☆☆
Dressing : ★★★☆☆
Seyant : ★★★★☆
Coût total : 26 €

Et vous vous avez craqué sur des modèles RdC?


21 avril 2014

THE FIRST TIME...

On se rappelle toujours sa première fois... Je parle ici de patron et de couture bien sûr (esprit mal placé!) Vous vous rappelez vous votre première cousette? Moi comme si c'était hier. J'avais 16 ans et j'avais un t-shirt XL avec un imprimé tigre dessus (mon côté graouuuu d'ado). Allez savoir pourquoi un jour j'ai eu envie de faire de ce t-shirt XL un t-shirt XS. J'ai pris la machine à coudre de ma maman, j'ai mis une bobine de fils, j'ai suivi les explications sur la MAC pour enfiler le fils jusqu'à l'aiguille et c'est parti mon kiki! En cours de route le fils de la canette s'est cassé et là c'est devenu beaucoup moins drôle. J'ai démonté le mécanisme de la canette pour essayer de faire ressortir le fils sous le pied de biche. J'ai réussi (non sans mal) et j'ai terminé mon t-shirt. A son retour du travail, j'ai montré à ma maman mon travail et en voyant le carnage elle a décidé de me montrer comment marchait une machine à coudre!!!! Mine de rien on peut dire que c'est à ce moment là précis qu'elle a changé ma vie (que je suis sentimentale aujourd'hui). Ensuite pendant 3-4 ans je suis devenue dans la famille celle qui faisait les ourlets de pantalon. Et puis un jour en surfant sur internet je suis tombée sur des blogs de couture et je me suis lancée avec des pochettes, des sacs... Aujourd'hui 12 ans plus tard j'ai toujours la passion de la couture, je ne couds que très rarement des pochettes ou des sacs et je déteste au plus au point faire les ourlets de pantalons!

Donc les patrons Deer & Doe ont été les premiers patrons pochettes que je me suis achetés. J'ai cousu du japonais, du burda, de la droguerie, des intemporels mais quand la collection de chez Deer & Doe est sortie je ne connaissais pas encore les patrons individuels, les pochettes... D'ailleurs je me rappelle m'être fait la réflexion que c'était un peu cher pour un seul patron! Maintenant j'avoue que je regarde de moins en moins le prix des patrons. Et c'est tout naturellement que j'ai acheté la Robe Sureau et la blouse Airelle. La robe Sureau c'était mon coup de coeur des patrons Deer & Doe, comme beaucoup d'entre vous d'ailleurs sauf qu'avec ma petite poitrine impossible de la réaliser sans ressembler à un sac. Trop de modification à faire et pas l'envie, pas la connaissance suffisante, pour la réaliser. Ce patron est donc resté un moment dans mon placard en attendant que je sois prête à le sortir. Et puis récemment c'est devenue une obsession. Il me fallait ma robe Sureau pour le printemps! J'ai donc ressorti mon patron, j'ai lu les articles du sew along, j'ai retravaillé mon devant avec un ajustement petite poitrine (ARTICLE ICI), j'ai retravaillé le dos (ARTICLE ICI), j'ai retravaillé l'encolure pour ne pas qu'elle baille (ARTICLE d'Ivanne ICI), j'ai testé sur une toile et j'ai cousu ma version finale.

IMG_4513

IMG_4524

IMG_4544

IMG_4563

IMG_4581

 

Je comprends pourquoi ce patron a eu autant de succès. Je trouve que cette petite robe me va parfaitement. J'aime l'encolure, j'ai les fronces à la poitrine qui mets ma poitrine en valeur, j'aime les fronces à la taille... Bref grand succès de mon côté. Je réfléchi déjà à une version été avec des petits mancherons.

On est d'accord que pour arriver à ce résultat il m'a quand même fallu faire pas mal de modification. Surtout niveau poitrine. Mon gros problème aujourd'hui avec les patrons Deer & Doe c'est à ce niveau là. Les patrons sont taillés pour des personnes ayant un bonnet C. Inutile de vous dire que j'en suis loin. Du coup chaque patron ajusté doit être retravaillé. Mais il n'y a pas qu'avec les patrons D&D que j'ai des soucis. Je n'arrive plus à m'habiller dans le commerce. J'en parlais la dernière fois à Sophie et Manu, à chaque fois que je vais faire les magasins et que j'essaye des vêtements il y a un problème. Problème de poitrine, problème de taille, problème de longueur... Je me rends compte que je me suis habituée aux vêtements sur-mesure. 

Bref je n'ai pas acheté de vêtement du commerce depuis un an. Dingue non?

IMG_4584

IMG_4617

IMG_4625

IMG_4632

Revenons à cette petite robe. Pour le tissu j'ai choisi un coton fin de chez Mondial Tissus. Le haut de la robe n'est pas doublé mais la jupe l'est. Autant ça ne choque pas que le haut soit légèrement transparent (et encore) autant je ne me voyais pas avec une jupe transparente...
Pour les boutons il y a eu tout un débat sur IG. Une team avec boutons c'est formée ainsi qu'une team rebelle sans boutons. J'ai eu beaucoup de mal à me décider, j'aimais les deux versions. J'ai donc cousu mes boutons, puis je les ai enlevé, puis je les ai recousu. Finalement j'aime avec les boutons, ça fini la robe et lui donne un côté coquillette que j'aime beaucoup et qui me ressemble ;-) Bon par contre les boutons à recouvrir ce n'est pas génial. C'est un peu galère à faire et j'ai des doutes sur le long terme (avec les lavages). 

Maintenant place au point TWP :

Patron : Sureau / Deer & Doe
   
Confort : ★★★★★
Dressing : ★★★☆☆
Seyant : ★★★★☆
Coût total : 23 €

 

Et maintenant c'est à vous racontez moi votre première expérience de la couture...

 

Posté par sandrinha à 16:25 - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 avril 2014

BABY BABY...

Il y a environ une quinzaine de jours lors d'un de mes MERCREDI RTT Sophie m'a proposé de m'emmener voir son lieu de perdition découvert quelques semaines plus tôt. Toujours bon public et prête à découvrir de bonnes adresses je n'hésite pas une seconde et je la suis de bon coeur. Ce lieu magique c'est chez Sabrina.

Hein hein ça ne ous avance pas plus que ça!!! Non plus sérieusement Sabrina sur la blogosphère c'est la boutique "de fil en étoile". Moi personnellement je ne connaissais pas. Il faut dire que jusqu'à présent je ne suis pas franchement très au courant des bonnes adresses du net pour trouver du tissu. J'ai souvent été déçue sur les tissus achetés sur le net. Comme je n'ai absolument aucune connaissance en matière de tissus j'avais toujours du mal à choisir, du mal à visualiser le tissu. Et puis un jour j'ai commencé à me renseigner un peu (comprenez que j'ai posé des questions à google) à découvrir ce qu'était une viscose, un coton (facile jusque là), une crêpe, un denim... J'ai compris aussi qu'il était important de regarder le poids du tissu pour se faire une idée de la légèreté du tissu. Bon après je me suis arrêtée là. 

Exemple très simple : lors d'une commande passée chez Ma petite mercerie je me suis retrouvée avec un coton rose barbapapa un peu trop épais à mon goût. Un rapide coup d'oeil sur son poids m'aurait de suite mis la puce à l'oreille. En effet celui-ci fait 230 g/ml. Bon ok si je vous dit ça ça ne vous avance pas beaucoup, mais si je vous dis que le coton liberty (qui chez moi est la référence du coton) fait 110 g/ml vous commencez à comprendre où je veux en venir non? Imaginez un tissu deux fois plus épais que du liberty ce n'est pas du tout la même chose... Bref maintenant si je dois acheter du tissu sur internet (et j'avoue j'y vais un peu à reculons parce que j'ai toujours peur du résultat) je regarde systématiquement le poids. 

J'en reviens donc à Sabrina. L'idée en allant chez Sabrina c'était de pouvoir voir en vrai des tissus de créateurs, de les toucher, de les admirer et s'ils me plaisent de les acheter. Non parce que du tissu France Duval Stella sur mon ordinateur il est beau mais en vrai ça donne quoi...? Acheter du liberty sur internet ça ne me pose pas de soucis je connais la qualité de ce tissu (et son prix hein), acheter de la baptiste FDS (comprendre France Duval Stella pour les non initiés) ça devrait aussi le faire, mais du jersey FDS c'est n'est pas si facile que ça en a l'air. ET j'ai bien fait parce que le jersey FDS dont on parle partout sur internet n'est pas du tout comme je me l'imaginais. Pour moi jersey = élasticité. Et bien pas forcément. Si vous avez réalisé dernièrement le haut Plantain de Deer & Doe et que vous avez lu son petit livret explicatif vous avez compris comme moi que l'élasticité du jersey peut être quantifié en fonction d'un pourcentage : 20%, 30% d'élasticité... Rapide rappel pour celles qui n'ont pas encore fait ce haut, pour calculer l'élasticité d'un tissu il faut couper un carré de 10x10cm l'étirer en largeur et calculer combien de centimètre il fait. Si par exemple il mesure 14cm alors son élasticité est de 40% (14-10 x 10 = 40%). D'après mes test perso (parce que je n'ai pas trouvé l'info sur le site de FDS...) ce fameux jersey à environ 20% d'élasticité. Bref ce n'est pas énorme et si vous souhaitez un jersey hyper élastique vous serez déçue. 

Ce n'était pas mon cas. A la base je voulais tester ce jersey pour faire un t-shirt à mon Homme. Sabrina a donc eu la gentillesse de nous accueillir dans son lieu de stockage des tissus, mercerie et autre, son lieu de travail pour que je puisse assouvir ma curiosité en matière de tissu. Merci beaucoup pour ton accueil Sabrina et tes conseils (ainsi qu'à ton homme "Mr Mercerie" bien sûr ^^) c'était un régal.
Et puis comme toujours dans mon cas j'ai eu un gros coup de coeur pour la couleur framboise du jersey FDS. Impossible de repartir sans je voyais déjà ma robe plantain baby doll

IMG_4151

IMG_4189

IMG_4175

IMG_4201

IMG_4224

IMG_4233

Pour cette robe j'ai suivi le tuto de Paunnet qui est très bien fait sauf que j'ai rencontré quelques difficultés au moment de la pose de mon élastique. Cette année j'ai décidé de tout vous dire de tout vous expliquer en détails et de ne rien vous "cacher" pour que mes "erreurs" servent à d'autres personnes. Donc pour ce fameux élastique à poser je n'avais plus dans mon stock de petit élastique. J'ai donc coupé un gros élastique de 3cm dans la largeur pour en obtenir un plus petit (1ère erreur ça s'effiloche à mort). J'ai suivi les instructions et j'ai cousu mon élastique en tirant dessus. J'ai cousu le haut avec ma jupe, j'ai fais la même chose avec le dos, j'ai assemblé mes côtés ensemble et j'ai surfilé le tout (2ème erreur). Seulement après tout ça j'ai essayé ma robe (3ème erreur). Et là c'est le drame! La jupe avec l'élastique gondolait et l'effet d'ensemble n'était pas seyant du tout. Inutile de vous dire que je n'ai pas abandonné de suite. Vous comprenez à 15 € le mètre de jersey on abandonne pas si facilement !!! Je me suis posée quelques minutes, j'ai décousu les côtés (que j'avais surfilé hein) j'ai découpé l'élastique, j'ai fais des fronces et j'ai recousu l'ensemble. 

J'ai perdu un peu d'élasticité à la taille (enfin j'arrive à l'enfiler sans me tortiller), elle est un peu large à la taille du coup je la porte avec une ceinture et les fronces sont plus haute que sur la version de Paunnet mais franchement je suis hyper ultra super contente du résultat.

Elle a déjà été portée deux jours entiers au travail et je n'ai rien à redire de ce tissu (mis à part peut être qu'il se froisse rapidement). J'ai n'ai eu aucun doute sur le fait de porter une robe rose. J'assume tout à fait le fait de la porter au quotidien même si je remarque très souvent le regard des clients étonnés à mon travail (petit rappel je travaille chez un Notaire ^^)
Les + du tissu : son choix de couleur et sa qualité (idéal pour cette demi saison pas trop fin et pas trop épais)
Les - du tissu : son manque d'élasticité et il se froisse

IMG_4242

IMG_4237

IMG_4245

IMG_4250

IMG_4257

 

Maintenant le point TWP :

 

Patron : Plantain / Deer & Doe
   
Confort : ★★★★★
Dressing : ★★★☆☆
Finition : ★★★★☆
Coût total : 23,5 €

Niveau confort c'est sans surprise que je lui ai mis 5 étoiles puisque c'est un réel plaisir de la porter.
Niveau dressing comme la Darling Ranges Dress seulement 3 étoiles sur 5 parce que je sais très bien que quand les températures remonteront j'aurais du mal à la porter sous la chaleur du Sud de la France. J'ai bon espoir de la porter le soir en été, au printemps et cet hiver avec des collants opaques.
Niveau finition 4 étoiles. J'ai enlevé une étoile du fait que mes coutures à la surjeteuse sont faites en blanc et non en rose. Cest du détail je sais...

Quand au prix il tient compte du coût du tissu (22,5 € pour 1,5mètres) et du coût du fil (1€ par principe).

Et sinon si vous aimez la couture et que vous êtes dans la région le 3 mai Sabrina ouvre ses portes afin qu'on se rencontre. Moi personnellement j'y serais avec ma robe baby doll donc si le coeur vous en dit...

 

95070199_o

05 avril 2014

DARLING...

Cette semaine j'aimerais vous parler des patrons de Megan Nielsen.

J'ai découvert cette marque de patrons indépendants chez Jolies Bobines cet hiver avec la fameuse "Tania culottes" qui soit dit en passant à été très peu portée... J'aime le tissu, j'aime la fluidité de celui-ci mais il se trouve que lorsque j'ai imprimé le patron celui-ci n'était pas à la bonne taille. Le carré de vérification (que je n'ai pas vérifié avant de couper mes pièces hein) chez moi faisait 4,5 cm au lieu de 5. On pourrait croire que 0,5cm ce n'est rien sauf que 0,5 en moins par côté ça fait 1cm de moins et sur une jupe taille ajustée ça ne pardonne pas. Je ne suis donc pas super à l'aise dedans.

Bref je disais que c'était à cette occasion que j'ai découvert ses patrons et je dois bien vous avouez un truc, quand je vais sur son site et que je regarde les photos des modèles aucun ne me plaisent. Sérieusement je fais un blocage complet avec le mannequin et surtout avec les tissus utilisés. Et puis quand je regarde le dessin technique avec cette petite dame aux cheveux longs, sans visage et avec sa petite pochette j'adore! Bref gros coup de coeur pour ces patrons. J'ai d'ailleurs déjà en ma possession une petite collection (Tania culottes, Darling ranges dress, kelly skirt, eucalypt tank and dress et le fameux briar) que je regarde régulièrement en attendant de trouver le tissu qui saura sublimer ces modèles. 

Et cette semaine je vous présente la Darling Ranges Dress :

Darling Ranges Dress 1

Darling Ranges Dress 2

Darling Ranges Dress 3

Darling Ranges Dress 4

Je ne vais pas vous dire que cette robe c'est fait sans aucune difficulté. J'ai longtemps hésité à la faire parce que même si j'adore les patrons de Megan Nielsen j'ai constaté que les mesures au niveau du bust (le tour de poitrine) ne correspondent pas du tout aux miennes. Je vous ai déjà dit à plusieurs reprises qu'il était essentiel de prendre ses mesures avant de coudre. Et bien cette remarque vaut aussi avant d'acheter un patron. En effet si on y regarde de plus près il est indiqué dans les patrons de MN que le bust en taille XS doit faire 34 inches. Rapide conversion sur internet cela correspond à 86,3 cm! En comparaison avec les patrons Deer & Doe un 34 correspond à un tour de poitrine de 80cm. Donc ici nous avons déjà une différence de 6cm par rapport au patron D&D. Ajoutez à ça que je fais moi même un tour de poitrine de 77cm au lieu de 80cm on obtient une différence de presque 10cm. Bref je me doutais fortement que si je testais le patron en l'état il allait énormément bailler au niveau de la poitrine, ce qui serait dommage étant donné que selon moi ce qui donne le charme de ce patron est le fait que la poitrine soit ajustée. 
Ainsi je savais par avance que j'allais devoir faire un ajustement pour petite poitrine à cette robe. Heureusement pour moi il existe déjà un Sew Along pour cette robe et j'ai trouvé mon bonheur ICI. Sauf que... entre le Sew Along et l'achat de ce patron la créatrice à décidé de changer l'emplacement de la pince du bust (au lieu de faire une pince de poitrine elle a décidé de faire une pince de taille). LA GALERE !!! J'ai bien cru que le sort s'acharnait contre moi... Je me suis rappelé que la Sureau avait également une pince de taille et qu'Eléonore avait expliqué comment réduire l'ampleur de la poitrine. J'ai donc utilisé sa méthode pour la Darling Ranges Dress (ICI). 

J'ai fais une toile rapide de la partie du haut qui m'a permis de constater deux choses :
* mon ajustement pour petites poitrines était parfait
* je trouvais le bustier beaucoup trop long. J'ai donc raccourci la hauteur afin que le bas de la pièce du haut tombe parfaitement au niveau de ma taille.

Et ensuite je me suis lancée dans la version finale... Vous comprenez maintenant pourquoi j'insiste sur la toile et la prise de mesures?

Darling Ranges Dress 5

Darling Ranges Dress 6

Darling Ranges Dress 7

Darling Ranges Dress 8

Darling Ranges Dress 9

Pour le tissu j'ai utilisé mon coupon de soie bleue acheté chez Sacré coupon. Première fois de ma vie que je cousais de la soie. Ma première impression est que c'est très agréable à coudre. Je pensais que la soie allait être plus galère à coudre, que ça allait glisser, que l'aiguille ferait des gros trous... et finalement rien de tout celà. Juste un peu de mal au repassage pour bien marquer les plis. 
La seule autre modification apportée au patron concerne la taille. Je n'étais pas très fan du lien dans le dos pour resserrer la taille et jai eu l'idée de mettre un élastique à la place. Ainsi avec le surplus de couture de la taille j'ai créé une coulisse, j'y ai passé un élastique que je n'ai cousu que dans le dos. J'ai donc passé mon élastique dans le dos et j'ai fais deux petites coutures sur les côtés pour le maintenir en place. Comme ça l'élastique ne concerne que le dos.

Maintenant place à sa notation : 

Patron : Darling Ranges Dress / Megan Nielsen
   
Confort : ★★★★★
Dressing : ★★★☆☆
Finition : ★★★☆☆
Coût total : 29 €

Niveau confort on obtient le maximum de 5 étoiles pour deux raisons : Le fait d'avoir remonté la taille et que le dos soit élastique permet à cette robe d'être hyper confortable car elle ne me serre pas. Et la deuxième raison concerne le tissu utilisé. De la pure soie en robe directement sur son corps c'est un pur bonheur. Cette robe est légère, fluide et franchement par moment j'ai l'impression que je ne porte rien sur moi !!!! Je l'ai testé toute une journée pour aller au travail hier et c'était vraiment un régal (petite précision elle a été portée avec des collants ;-)

Niveau dressing on obtient 3 étoiles sur 5 parce que je pense beaucoup la porter pendant cette demi saison et en été le soir grâce à ce tissu très fin et léger mais par contre quand les températures baisseront en hiver je ne suis pas sûr de la porter.

Niveau finition pareil on obtient 3 étoiles sur 5 pour deux raisons : la première est que j'ai eu énormément de mal à régler ma surjeteuse pour avoir des finitions parfaites. Il faut croire que ma surjeteuse n'aime pas la soie!!! Et la deuxième raison c'est que le montage du biais intérieur au niveau de l'encolure n'est pas parfait et que celle-ci baille un peu (je ne m'en suis pas rendue compte sur ma toile grrrrrr). Pour le baillement il aurait falu que j'utilise ce tuto de Grain de Maïs (ICI). Je pense aussi que si je l'avais réalisé cette robe dans du coton ou de la bastiste le résultat de l'encolure aurait été mieux réussi parce que je n'aurais eu aucun problème à bien applatir mes coutures au fer.
Bref j'aime cette robe parce qu'elle est légère et fluide grâce à la soie mais j'aime moins les finitions à cause de la soie !!!!

Pour le prix il tient compte du prix du tissu (un coupon de 4mètres à 30 € dans lequel j'ai utilisé 2/3 donc 20 €) du prix du patron (environ 8€ quand on fait la conversion dollar-euros) et du prix du fils (1€ par principe). Les boutons viennent de mon stock perso.

Vous en pensez quoi vous?

15 mars 2014

TEAM BLOUSE CARME #1...

La semaine dernière j'ai eu comme une révélation. Il fallait absolument que je trouve un patron de petite blouse. Au fur et à mesure que les jours passaient c'est devenu une obsession.

Non mais plus sérieusement je ne pensais qu'à ça. J'y pensais en me levant, au boulot, en me couchant. J'ai passé des heures sur Pinterest à chercher LA petite blouse blanche parfaite. Je n'avais pas d'idée spécifique de ce que je voulais, seulement qu'elle serait en plumetis blanc. J'ai cherché à blouse, plumetis, mais absolument rien ne me plaisait. Et puis un matin (alors que je trainais au lit avant d'aller bosser) je suis aller voir le post de Paunnet sur sa jupe Aubépine. Et puis j'ai continué plus bas sur son blog et là... je suis tombée sur sa version de la Blouse Carme de Pauline et Alice.

La lumière s'est faite instantanément dans ma tête. Cette petite blouse était faite pour moi. Un achat rapide compulsif sur le site de Pauline et Alice, qui d'ailleurs est vraiment très sympa et cette petite blouse était à moi.

J'ai imprimé mon patron, j'ai assemblée, j'ai découpé, j'ai cousu ma toile (juste la partie de devant parce qu'on m'avait dit sur IG que le patron taillait un peu étroit), j'ai essayé, j'ai constaté que cette blouse allait être une petite tuerie et j'ai cousu ma version définitive dans mon tissu chéri. 

IMG_3589

IMG_3609

IMG_3629

IMG_3572

IMG_3689

IMG_3702

IMG_3698

IMG_3672

IMG_3652

IMG_3718

 

Concernant le patron : Jusqu'à la semaine dernière je ne connaissais pas les patrons de Pauline Alice et c'est bien dommage. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'aimerais vous en parler. Voici mes premières impressions sur ce patron :
Les +
* Patrons en PDF (génial pour l'achat compulsif et quand on veut coudre de suite), 
* Explications bien détaillées et comportent des schémas (j'adore),
* Patrons traduis en Français - Anglais ou Espagnol.
* Les marges de coutures de 1,5cm sont comprises (yessssssss)

Les - :
* J'ai un peu de mal avec la version manches longues fermées (2ème photo, ce qui est peut être dû à mon tissu) et avec le plastron entièrement boutonné (c'est d'ailleurs pour cette raison que je n'ai mis que 2 boutons)
* J'ai trouvé que la blouse descendait trop bas pour moi. J'ai donc fait un ourlet droit et je regrette un peu de ne pas avoir gardé l'ourlet arrondi qui donne du charme à cette blouse. Pour la prochaine (qui est en cours) je pense retravailler le bas pour garder l'arrondi mais le faire plus haut.

Vous remarquerez donc que les (-) trouvés à cette blouse ne concerne que mon avis personnel et mes goûts spécifiques. Dans l'ensemble j'adore ma nouvelle blouse.

Concernant le tissu : Celui-ci a été acheté à Eléonore sur son blog il y a un mois. Un gros coup de coeur (comme le tissu rouge de mon dernier short châtaigne et de ma jupe Perle de Nacre). Il faut dire que j'adore le plumetis. Je trouve que ça donne un côté chic à ma blouse non?

Maintenant ma petite notation : 

Patron : Blouse Carme / Pauline et Alice
   
Confort : ★★★★★
Dressing : ★★★★★
Finition : ★★★★★
Coût total : 27 €

Sans surprise il remporte la palme de la notation.
Niveau confort il n'y a pas plus confortable qu'une blouse dans ce genre. Elle a déjà été portée 2 fois depuis que je l'ai faite. Une fois pour aller à la plage avec un pantacourt gris et une autre fois pour aller travailler avec un pantalon à pince dont je vous parlerais dans mon prochain article (ohohohoh suspense...). Elle est donc assez habillée pour la mettre au travail avec des talons aiguilles et assez décontractée pour la mettre le week-end avec un jean et des ballerines. Bref le must!
Niveau dressing pareil. Je pense la mettre très souvent pendant cette demi-saison où il fait froid le matin (ici 2-3 degré quand je pars travailler) et chaud l'après midi (20-21 degré) mais aussi cet été en soirée, ainsi que cet automne (qui dans le sud ressemble au printemps) et cet hiver (avec les manches longues fermées si j'arrive à m'y faire).
Niveau finition je me suis appliquée (comme toujours en ce moment). C'est à dire surjeteuse, repassage pour les plis... Bref rien à dire je pense qu'elle durera dans le temps et les lavages.
Quant au coût il tient compte du prix du tissu : 18€ les deux mètres (qui n'était pas de trop puisqu'en effet Pauline annonce 1,7m de nécessaire), du prix du patron : 8€ et du prix du fil : 1€ par principe. Les boutons viennent de mon stock perso.

Ha j'ai hâte de m'attaquer à ma deuxième version!!!



08 mars 2014

AGAIN...

Quoi encore un short!!! Oui pour la troisième fois j'ai encore réalisé un short châtaigne. Il faut dire que ce patron rempli absolument toutes mes attentes, toutes mes envies, toutes mes folies (heu non en fait pas trop). Ce short c'est vraiment LA pièce que j'aime le plus mettre et dans lequel je suis la plus à l'aise. Mes deux précédents shorts châtaigne sont mis très régulièrement (au minimum une fois par semaine pour le gris et au moins une fois toutes les deux semaines pour le noir), je les mets pour aller travailler, je les mets le week end pour rester sur le canapé, je les mets pour sortir voir des amis, je les mets lors de mes virées sur Aix en Provence (journée RTT). Bref gros gros potentiel Dressing!!!! Vous avez toutes vécu la situation dans laquelle on se retrouve devant son dressing le matin en sous vêtement (ou en pyjama parce que le matin chez vous ça caille) à se demander ce qu'on va bien pouvoir mettre. ET bien moi dans ces cas là je sors un de mes shorts châtaigne de mon dressing et je l'enfile avec un pull, un t-shirt noir, un sous-pull. Bref la pièce passe-partout que je suis bien contente d'avoir. 

Le problème de ce short c'est qu'une fois qu'on y a goûté on ne peux plus s'en passer. Tous les tissus que l'on touche et que l'on achète on veux en faire un short! Mamamiaaaaaaaaaa je vais finir avec 30 shorts châtaigne dans mon placard!!!! Non sérieusement, je me fais violence à chaque fois pour ne pas rererefaire un nouveau short. Surtout que je n'ai pas encore testé la version feston...

IMG_3363

IMG_3387

IMG_3399

Haut Pimky
Short châtaigne Home made
Collants Gambette box
Boots Etam


Pour sa réalisation je pensais - étant donné que j'en étais à ma troisième version - que je pourrais le faire les yeux fermé, finger in the nose. Et bien... non pas vraiment! Au moment où je devais assembler un de mes devants avec un de mes dos je me rends compte que j'ai une erreur de 4cm. Mon devant est plus petit que mon derrière. Là je décide de me poser 2 minutes histoire de réfléchir un peu (comme avec la jupe perle de nacre hein). Je me dis que c'est impossible je l'ai déjà réalisé 2 autres fois, j'ai pourtant bien fait attention au moment de couper mon tissu mais alors où est l'erreur...

Et là..... pfffff.... la nulle.....limite je n'ai pas envie de vous dire comment je me suis trompée tellement j'ai honte! j'ai assemblé mes poches au niveau de la "braguette" du short! J'ai pas regardé au moment de les assembler (et surtout je n'ai pas reproduit les repères...), j'ai eu l'impression que l'arrondi était le même et du coup j'ai assemblé du mauvais côté. Je me frappe la tête contre le mur tellement je me sens idiote, j'attrape mon découd-vite, je découds mes poches, je recouds mes poches au bon endroit et la suite vous la connaissez... La seule modification apportée est la longueur du short (plus court) et un ourlet simple (à la main of course).

IMG_3423

IMG_3451

IMG_3471

IMG_3473

IMG_3484

IMG_3491

Patron : Short châtaigne / Deer & Doe
   
Confort : ★★★★★
Dressing : ★★★☆☆
Finition : ★★★★★
Coût total : 15 €

Niveau confort et finition il remporte la palme des créations avec 5 bonnes étoiles. Je m'applique de plus en plus pour les finitions et ça se voit. Par contre seulement 3 sur 5 pour mon utilité dressing. En effet comme ma jupe Perle de nacre, le tissu fait très "hiver" donc une portabilité limitée à deux saisons. J'ai enlevé une étoile par rapport à la jupe Perle de nacre parce que je possède déjà deux autres shorts de ce modèle dans mon dressing. Si je devais choisir lequel le préfère mettre en premier je dirais le gris, puis celui-ci et ensuite le noir. 
Et pour le coût il tient compte du tissu (10€) + du fils (1€) + du patron (arrondi à 4€ puisque j'en suis à ma troisième réalisation). La fermeture éclair ainsi que le liberty ont été recyclés dans des créations que je ne mettais plus.

Et pour finir une petite photo de mes shorts d'amour...

IMG_3514

Posté par sandrinha à 10:41 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 mars 2014

ANEMONE...

Vous le savez déjà je suis officiellement testeuse pour les patrons Deer & Doe. Je ne vais pas vous mentir j'ADORE ça. Pouvoir tester les patrons en avant première, pouvoir donner mon avis sur ceux-ci, indiquer à Eléonore si le patron tombe bien dans ma taille... Bref un régal. Et puis il faut dire qu'Eléonore est  tellement gentille, de tellement attentive aux détails et à notre avis/conseils que c'est un pur bonheur de travailler pour elle.

Du coup je suis un peu comme une gamine quand j'ai de ses nouvelles ;-) Mais avant de vous parler plus en détails de ce nouveau patron, je vous montre ma réalisation :

IMG_2723

IMG_2753

IMG_2793

IMG_2863

IMG_2881

IMG_2911

IMG_2923

Blouse Aubépine home made
Jupe Anémone home made
Collants Gambette box
Boots Etam

 

ET sur l'envers ça donne ça :

IMG_3492

IMG_3494

Cette petite jupe, comment vous dire à quel point je l'aime!!! Quand j'ai vu les deux versions possibles du patron je n'ai pas eu à réfléchir très longtemps sur celle qui me plairait le plus. Une jupe avec des basques vous imaginez mon excitation. C'est donc cette version là que j'ai décidé de tester en premier. Ma première réalisation a été testé dans un tissu bleu marine, sans doublure, toute simple mais que je n'ai jamais mise. La raison est très simple et ne concerne point le patron en lui-même, non je me suis rendu compte que le bleu marine et moi ça ne collait pas. J'ai rapidement fait le tour de mon dressing et je me suis rendue compte qu'en effet la seule autre pièce bleue marine en ma possession était une robe en jersey de LA REDOUTE que je ne mettais que très rarement (voir jamais) sauf pour les week end cocooning sur mon canapé. En effet je trouve le bleu marine très difficile à porter en hiver. L'association bleu marine + collant noir + haut noir ne me plait pas du tout et ne me sied pas. Tant pis cette petite jupe restera pour l'instant dans mon placard en attendant de lui donner une seconde vie.

Mais ma deuxième version me plait déjà beaucoup plus! Ce tissu je l'ai trouvé au Salon de l'Aiguille en fête (au même stand que ma viscose blanche pour ma blouse Aubépine). C'est un tissu avec un mélange de coton (98%) et d'élasthanne (2%) et seulement 1,5 mètres m'a suffit pour la réaliser. J'aime beaucoup son rendu sur cette jupe puisqu'avec la doublure (qui est faite dans un tissu de même qualité que la jupe) ça lui donne un côté "rigide" et on remarque bien les basques. 
Comme je vous l'ai dit un peu plus haut, cette jupe est entièrement doublée. Pour la première version bleue marine que j'ai faite je n'avais pas fait la doublure mais un simple ourlet à la taille et sur le bas de la jupe. Il faut dire qu'au début je n'avais pas vraiment réalisé l'importance de la doublure qui pour moi n'était qu'un aspect esthétique de la jupe. Et puis finalement sur la deuxième version je vois bien la différence. Je trouve que la taille est plus marquée et une double épaisseur permet d'avoir un bon maintient au niveau de celle-ci. Sans parler du côté esthétique quand je retourne la jupe sur l'envers (un régal pour les yeux^^) J'aimerais bien la refaire dans un tissu de type sergé ou demin (comme le conseille Eléonore d'ailleurs) et je lui rajouterais également des passants pour pouvoir mettre une ceinture à la taille ;-)

Patron : Jupe Anémone / Deer & Doe
   
Confort : ★★★★☆
Dressing : ★★★★☆
Finition : ★★★★☆
Coût total : 13 €

Pour sa notation je suis partis :
* sur un confort de 4 étoiles sur 5 parce que je suis vraiment bien dedans mais que ça reste une taille haute (donc possibilité d'avoir une gène après le repas)
* sur le potentiel dressing j'ai longtemps hésité entre 3 et 4 étoiles. Je voulais mettre 3 étoiles parce que je commence à avoir beaucoup de jupe taille haute dans mon dressing mais qu'en même temps on en a jamais assez. Finalement j'ai décidé de mettre 4 étoiles au lieu de trois parce que cette petite jupe je pourrais la mettre en hiver mais également au printemps ou en automne et voir en été le soir. Et puis ces petites basques me rendent folle j'avoue...
* sur les finitions j'ai mis 4 sur 5 mais la réalité est plus proche du 4,5 que du 4 (oui la quiche en informatique que je suis n'a pas réussi à trouver comment faire). Je me suis vraiment appliquée au niveau des finitions, toutes les coutures ont été repassées, passées à la surjeteuse, l'ourlet du bas a été fait à la main mais j'ai merdouillé au niveau de la doublure avec la fermeture éclaire invisible. Le "défaut" ou "l'erreur" ne se voit pas sur l'endroit mais sur l'envers (voir photo ci-après). Bref je me rends compte que je deviens de plus en plus exigeante..
* quand au coût il est vraiment très bas puisqu'il ne tient compte que du prix du tissu (12€ le coupon d'1,5 mètre) et du fils (1€ par principe). La doublure a été faite dans une chute de tissu noir qui me restait de ma blouse Airelle (ICI) et la fermeture éclaire vient du recyclage d'une jupe Home made qui est partie à la poubelle lors de mon tri de dressing. 

IMG_3496

Et vous elle vous tente cette petite jupe?

Posté par sandrinha à 11:50 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 février 2014

LA PETITE BLOUSE BLANCHE...

Je me suis rendue compte en regardant de plus près mon dressing que je manquais cruellement de petites blouses. Je ne vais pas vous mentir, mon dressing regorge de vêtement en tout genre. Je dirais même qu'il explose tellement il est rempli. Enfin ça, c'était avant! Dans l'esprit de "The wearabilité project" j'ai, un après midi, eu envie de faire du tri dans mes vêtements. Quatre piles ont été faites : UNE PREMIERE contenant des vêtements du commerce que je ne mets plus/qui ne me vont pas, UNE DEUXIEME contenant des vêtements home made, UNE TROISIEME contenant également des vêtements home made que j'ai décidé de recycler parce que les créations ont été faites dans les tissus de qualités, que j'aime beaucoup mais que je ne portent jamais, et la QUATRIEME (celle qui fait le plus mal) contenait des vêtements que j'ai décidé de jeter.
Les conclusions de ce petit bilan ont été celles-ci : 
* La première et la deuxième piles étaient à peu près équivalente : plutôt positif.
* La troisième pile étaient constituée à 90% de vêtements en liberty. Conclusion : arrêter de faire des vêtements en liberty je ne les mets pas. J'en ai donc fais des coupons.
* Et la quatrième pile fait très mal. J'ai dû jeter pas mal de créations faites dans des tissus de mauvaises qualités, qui n'ont pas résistées avec le temps, qui n'ont été portées qu'une fois, qui ont rétrécies au lavage (oui parce que si vous laver votre tissu à l'achat à 30 degrés mais que par la suite vous le laver à 40 degrés et bien il peut rétrécir... no comment) ou qui tombent mal... Bref un échec.

Ce tri m'a permis de constater également que dans les vêtements que j'avais décidé de garder il y avait beaucoup de robes (c'est ce que je mets le plus) et pas mal de jupes (portées mais moins souvent). En effet une robe c'est tellement facile à mettre le matin puisqu'il n'y a qu'une seule pièce. Une paire de collant, une paire de bottines et c'est parti mon kiki! Alors qu'une jupe il faut automatiquement un haut (sauf Mini moi qui adore être en topless = cf post précédent^^). Et les hauts je trouve que j'en manque cruellement. J'ai en ma possession deux hauts moulants Etam manches 3/4 noir et blanc que je mets TRES régulièrement (ICI ou ICI), deux sous-pull Etam noir et blanc, et un autre haut moulant noir manches longues Camaïeu (ICI que j'ai depuis 5 ans).
C'est dingue quand même, plus j'y repense et plus je me demande comment j'ai pu passer à côté de cette constatation. Pour 2014 il me faut absolument des blouses MANCHES LONGUES (j'avais dans mon placard quelques blouses home made manches 3/4 que je ne mets que très rarement, et qui font d'ailleurs partis de la pile dont je me suis séparée, mais impossible de les mettre en hiver il faut trop froid pour ça).

Tout ça pour dire :

IMG_2933

IMG_2941

IMG_2992

IMG_3010

IMG_3036

IMG_3050

IMG_3041

IMG_3103

IMG_3503

Blouse Aubépine Home made
Jupe Agnès B
Collants Gambette box 
Boots Etam

Cette petite blouse est parfaite dans sa coupe :
* Elle est classique mais elle a un petit côté sophistiquée avec ces superbes plis,
* Elle a un beau décolleté,
* Elle est manches longues,
* Elle est très confortable.

Bon en toute objectivité je l'a trouve très jolie. Elle a déjà été portée une fois et pas de problème à ce niveau là elle est très confortable. Le seul "soucis" c'est qu'elle est faite dans un tissu un peu léger pour la saison. Heureusement que je lui ai fait des manches longues! Je me suis beaucoup appliquée pour cette petite blouse. Je l'ai commencé lors d'un mercredi RTT, je savais exactement ce que je voulais : le haut façon Aubépine et le bas façon Datura. J'ai donc pris ma pièce de patron Aubépine du haut, j'ai scotché ma pièce bas devant de ma Datura histoire de la faire corresponde sur les côtés, j'ai mesuré quelle longueur je voulais pour la blouse et c'est parti j'ai coupé mon tissu. Hannnnnnnnnnnnnn je n'ai pas fait de toile!!! Non j'ai décidé de couper directement dans mon tissu parce que j'ai déjà réalisé plusieurs Datura et plusieurs Aubépine (dont une version que je vous montrerai bientôt). D'ailleurs le patron de l'Aubépine a déjà subit des modifications puisque je trouvais que les plis tombaient trop bas sur ma poitrine (surement dû au fait que j'ai une petite poitrine : cf 1ère version ICI). Du coup j'avais décidé, à la suite de ma première version de modifier quelque peu le patron.

Bref j'ai commencé à coudre ma petite blouse, j'ai fais mes plis, j'ai repassé, j'ai assemblé le devant et le dos, les manches, j'ai passé un coup à la surjeteuse  (je résume en 2 lignes mais le tout m'a bien pris 1h30 hein, ne croyez pas que je suis speedy gonzales) et j'ai commencé à réfléchir aux manches que je voulais absolument longues. Dans ma tête j'avais envie de faire de jolies finitions en rajoutant des bracelets de manches histoire de rendre cette petite blouse parfaite. Mais après avoir cousu pendant 1h30 je n'avais qu'une envie c'était d'arrêter, de me poser sur mon canapé et de tricoter. Je ne sais pas vous, mais moi ça m'arrive d'avoir pleins d'idées, pleins d'envies et au moment de coudre je n'ai qu'une envie c'est que ce soit fini! Et c'est dans ces moments là que je bâcle mes créations. Donc j'ai réfléchi aux deux choix qui s'offraient à moi :
1/ soit je décidais de continuer et d'avoir des manches toutes simples : ourlet droit ou bracelet de manche ultra simple (style celui qu'il y a sur la blouse Airelle)
2/ soit j'arrêtais là, je réfléchissais à ce que je voulais vraiment et je reprenais mon ouvrage plus tard quand je serais dans de meilleurs dispositions.

J'ai donc décidé d'attendre quelques jours, de laisser le projet mûrir dans ma tête et de le finir le samedi. Et franchement je ne regrette pas.

IMG_3123

IMG_3155

IMG_3164

IMG_3190

IMG_3201

Blouse Aubépine Home Made
Jean Mango
Chaussure rouge du marché

J'aime bien l'idée de pouvoir porter cette blouse de deux façon différentes : avec une jupe pour un côté plus habillé et avec un jean tout simple pour un côté plus décontracté.

Pour les modifications, j'en ai parlé au dessus j'ai :
* Modifié le haut du patron Aubépine pour que les plis tombent au dessus de ma poitrine
* Rajouté le bas de la Datura pour avoir l'arrondi du bas
* Rallongé les manches
* Rajouté des bracelets de manches (j'ai pris exemple sur une blouse-chemisier du commerce dans mon dressing : une des rares blouses en ma possession)

Pour le tissu j'ai utilisée une viscose acheté au Salon de l'Aiguille en fête à PARIS à un stand Lyonnais. Le lendemain chez Sacré coupon j'ai trouvé un coupon de 4m qui lui ressemble beaucoup sauf que celui-ci est 100% soie. Il va donc y avoir d'autres petites blouses blanches à venir...

Maintenant passons à la notation

Patron : Aubépine et Datura / Deer & Doe
   
Confort : ★★★★☆
Dressing : ★★★★★
Finition : ★★★☆☆
Coût total : 16 €

Cette création n'emporte que 4 sur 5 en confort à cause du tissu qui est fin. Je l'ai déjà mise pour aller travailler et j'ai eu un peu froid. Ce n'est pas très grave, je sais que je vais pouvoir la porter au printemps ainsi que le soir en été elle sera parfaite. Je suis aussi un peu déçue par rapport au tissu. Il a été acheté avant celui en pure soie et du coup je peux faire un comparatif (grave erreur). Il est de moins bonne qualité que le coupon acheté avec les filles. Attention je ne suis pas en train de vous dire qu'il est insupportable à mettre, non c'est juste que la soie c'est lus agréable au touché que de la viscose.
Pour les finitions j'ai mis 3 sur 5 pour deux raisons : J'ai merdouillé au niveau du biais de l'encolure (cf première photo ci-après) et au niveau de l'arrondi du bas (cf deuxième photo).

IMG_3510

IMG_3507

En effet le biais était trop petit et j'ai eu la flemme (oui oui ça m'arrive) de le refaire. Du coup j'ai fais un plis dans le cou qui n'est vraiment pas très joli (va falloir que j'évite de relever mes cheveux quand je l'a porte). Et pour l'arrondi comme je n'avais plus assez de tissu pour faire le biais intérieur du bas j'ai préféré faire un ourlet roulotté. Ce n'est pas une si mauvaise idée mais je trouve que celui-ci à tendance à onduler de façon disgracieuse. J'avoue je suis un peu chieuse sur les bords il est pas si mal cet ourlet quand on regarde les photos!!

Quand au coût il tient compte du coût du tissu (12€ le coupon 1m50 entièrement utilisé), du coût du fils (1€ par principe) et du coût du patron (3€ puisque j'utilise ce patron pour la quatrième fois).

Bon je critique mais plus je l'aime bien ma petite blouse ;-)

Posté par sandrinha à 18:38 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 février 2014

PERLE DE NACRE...

Aujourd'hui on va parler du dernier livre d'Ivanne Soufflet : Grains de couture. Ce livre je l'ai vu en avant première sur IG, Ivanne nous montrant quelques jours avant sa sortie quelques photos dudit livre, nous donnant envie avant même que le livre ne soit sorti! Puis le livre est sorti et on a commencé à voir des photos un peu partout. Je suis honnête avec vous j'ai plusieurs fois été tentée de l'acheter mais ... Mais depuis le début de l'année je me pose systématiquement la question : "en aurais-je vraiment l'utilité" ou bien "les modèles rentrent-ils dans mon objectif de l'année 2014 de coudre intelligemment " ou encore "ces modèles rentrent-ils dans le projet de 2014 : THE WEARABILITY PROJECT" ? Non parce que c'est bien beau de se faire plaisir, d'avoir un stock de patron de dingue, d'avoir tous les burda dans son armoire mais quand on fait le bilan à la fin de l'année on se rend compte qu'on n'en a pas beaucoup utilisé (je vous rappel qu'en 2013 je n'ai cousu que 2 patrons burda!!!!!!). Avant je me disais : 6€ pour un magazine Burda par mois alors qu'il y a au moins 15 patrons dedans ce n'est vraiment pas cher. MAIS CA C'ETAIT AVANT!!! Parce que mine de rien 6€ x 12 mois = 72 € pour 2 créations de faites (dont une qui a finie à la poubelle hier) ça fait cher le patron non ? 

Donc quand le livre d'Ivanne Soufflet est sorti je ne me suis pas jetée dessus. J'ai attendu d'aller au Salon de l'Aiguille en fête à Paris pour le voir, le feuilleter, l'admirer, baver, et l'acheter. Ce livre est absolument splendide. Son format le rend atypique (il est plus grand que mes livres de couture habituels) et les modèles sont bien mis en valeur. Je ne vais pas vous dire que j'ai eu un gros coup de coeur pour tous les modèles (cf plus haut où je dis que désormais je recherche des modèles ajustés), non certains modèles ne correspondent ni à mes gôuts ni à ma morphologie. Les modèles amples et très loose ne me siéend pas et jusqu'à hier je n'aurais même pas envisagé de les regarder (ce qui a changé c'est quand j'ai vu sur IG que Clo réduisait l'ampleur d'un modèle pour elle : du coup j'attends de voir ce que ça donne, on est toujours surpris avec Clo^^). Non ce qui m'a décidé à l'acheter c'est cette petite jupe que j'ai cousue + les manteaux et trench + certains modèles pour hommes. Des modèles ajustés, des détails de dingues, des finitions de pro bref exactement ce que j'ai envie de coudre pour 2014.

IMG_2584

IMG_2545

IMG_2547

IMG_2647

IMG_2651

IMG_2647

IMG_2652

IMG_2655

IMG_2622

J'ai lu à plusieurs reprise sur IG et sur le net que les patrons taillaient petit et que beaucoup d'entre vous avaient eu des soucis avec cette jupe, notamment au niveau de la ceinture (une IG girl à eu une différence de 7cm entre la ceinture et sa jupe!!!). De mon côté rien de tout ça. 

Je me permets de vous rappeller Mesdemoiselles que dans le monde parfait de la couture avant de tester un nouveau modèle et surtout avant de tester une nouvelle marque de patron, plusieurs petites précautions doivent être prises savoir :
1/ prendre ses mesures : oui c'est chiant parce qu'on a envie de coudre de suite et qu'on se dit que si on fait un 36 dans le commerce c'est logique de faire un 36 dans les patrons, et bien NON! Prendre ses mesures ça prends 10 minutes à tout casser. On doit les noter quelque part : un post-it dans l'atelier ou l'agenda, bref n'importe où : pour ma part mes mesures sont écrites dans mon cahier de couture où je gribouille mes envies du moment... Et elles vous serviront par la suite (dans la mesure où vous ne prenez pas de poids bien sûr)
2/ vérifier avec le tableau de mesure du patron en question à quelle taille on correspond : Et oui chaque patron taillent différemment. C'est très important si vous souhaitez avoir une création à votre taille, ajustée comme il faut. Par exemple pour les patrons Deer and Doe je fais du 34 mais pour les patrons de Grains de couture je fais du 36. SI je n'avais pas pris la précaution de vérifier (ça ne m'a pris que 2 minutes hein), j'aurais cousu une jupe trop petite!
3/ faire une toile : J'entends d'ici les hurlements, les remarques "j'ai pas le temps de faire une toile", "je veux coudre de suite", "je veux finir ma jupe pour pouvoir la mettre cet après-midi". Qu'est ce que vous croyez, moi aussi je me fais ce genre de réflexion, moi aussi ça m'est arrivé de me dépêcher et de zapper certaines étapes pour pouvoir mettre ma création rapidement sauf que je me rends compte maintenant que les créations qui sont faites à la va-vite sans soigner les finitions sont celles qui tiendront le moins dans le temps. ET franchement vous ne trouvez pas ça dommage de ne mettre une robe qu'une seule fois, la laver et ne plus pouvoir la remettre parce que les coutures ont sautées ou parce qu'une manche est plus petite que l'autre (oui oui ça m'est arrivé)? Les filles je ne suis pas en train de vous faire la leçon, je vous dis juste comment NORMALEMENT on devrait procéder quand on couds un vêtement. Pour ma part je couds des vêtements depuis à peu près 8 ans et ce n'est que récemment que je fais une toile et que je m'applique. 
4/ et ensuite coudre dans son tissu fétiche sans avoir peur.

Alors qui procède de cette façon quand elle coud?

Je vous avoue je me suis fais une frayeur au moment de coudre ma ceinture avec ma jupe sur ma version définitive. J'avais un différentiel de 6cm!!! impossible j'avais fais une toile avant sur laquelle il n'y avait eu aucune erreur. Je me suis posée 2 secondes, j'ai réfléchi, j'ai vérifié mes plis et je me suis rendue compte qu'en effet je m'étais trompée sur le pli de devant : j'avais mal formé le pli et par conséquent celui-ci était plus petit qu'il n'aurait dû l'être = donc la jupe de devant était plus grande que prévue = donc ma ceinture était plus petite. J'ai reformé le pli, je l'ai bien repassé et là miracle ça tombait pile poil!
Pour les finitions je me suis appliquée comme je devrais le faire à chaque fois. C'est-à-dire que les coutures ont été faites à la machine à coudre + le surplus à la surjeteuse, chaque étape à eu le droit à son coup de repassage (indispensable pour ces merveilleux plis) et la dernière couture de la ceinture ainsi que l'ourlet du bas ont été faites à la main (1h30 de couture à la main quand même...). Mais le résultat est là!!!!

Pour le patron et ses explications pas grand chose à dire. J'ai regardé les schémas et j'ai cousu. Pas de grande difficulté non plus dans cette jupette, il faut juste bien reporter les marques des plis et être minutieux. Le patron ne comprend pas les marges de coutures. Vous m'en auriez parlé il y a moins de 2 ans je vous aurais dit que je préférais, maintenant (et depuis que je couds Deer & Doe) je vous avoue que ça me fais ch***. J'ai un peu perdu l'habitude de devoir rajouter 1,5 cm de marges tout autour. Enfin rien d'insurmontable hein. Ce serait le seul reproche que je ferais à ces patrons.

Et ce tissu alors? Ce tissu je l'ai racheté à Eléonore qui souhaitait se débarrasser de certains tissus qu'elles n'aiment pas/qui ne lui plaisaient plus. J'ai pas eu longtemps à réfléchir j'ai littéralement craqué sur cette Flanelle de Coton R. Kaufman redwood. Un tombé magnifique, un touché tout doux et des chevrons!!! Ma grande passion de cet hiver! J'ai fais très attention au moment de couper le coupon de 2mètres dans l'espoir d'en avoir assez pour pouvoir me refaire un short châtaigne. Et devinez quoi... yes j'en aurais assez!!!

IMG_2668

IMG_2669

IMG_2684

IMG_2682

Haut Etam
Jupe Perle de Nacre
Collants "gambette box" février
Boots Etam

Et maintenant le petit résumé de cette création et de son intérêt dans mon dressing (Idée honteusement copiée chez The Tiny Tailoress (encore désolé pour cet oubli) puis chez Clo et Eléonore) : 

Patron : Perle de nacre / Grains de couture
   
Confort : ★★★☆☆
Dressing : ★★★★☆
Finition : ★★★★★
Coût total : 16 €

Cette création n'obtient que 3 étoiles sur 5 en confort parce que même si j'aime beaucoup les tailles hautes et que celles-ci me siéend à merveille, j'ai tendance après le repas à avoir le ventre qui gonfle. Du coup niveau confort les tailles hautes peuvent vite devenir désagréable. A voir sur le long terme. Edit depuis la rédaction de cet article : j'ai eu l'occassion de porter cette création en début de semaine. Finalement la taille haute ne m'a pas posé de soucis après le repas ;-) Mais le tissu à eu tendance à se coller à mes jambes et à remonter un peu lorsque je marchais (mémo pour moi même : faire attention quand j'enlève mon manteau de ne pas avoir les fesses à l'air...). Maintenant que j'y réfléchi, j'aurais dû/je devrais faire une doublure. A méditer...
Concernant l'utilité dans mon dressing 4 étoiles sur 5 à cause du tissu qui fait très "hiver". Du coup même si je l'aime beaucoup je sais que je ne pourrais pas la mettre pendant au moins deux saisons.
Quand au coût total, il tient compte du coût du tissu (acheté 20€ les 2 mètres mais il va me servir pour deux créations = donc 10€ pour celle-ci) et des fournitures (4€ pour la fermeture éclaire et 1€ pour le fils). Je me rends compte en rédigeant mon post que je n'ai pas tenu compte du coût du patron...

Sinon cette semaine j'ai aussi manié le crochet pour me confectionner une "Mini moi"... Et pour inaugurer notre rencontre, je lui ai cousu une mini jupe perle de nacre... 

Attention la photo qui va suivre peut choquer la sensibilité de certaines personnes :

IMG_2716

Mon dieu elle n'a pas de haut!!!!!!

Poupée "Mini moi" d'après le livre d'Isabelle Kessedjian en alpaga Plassard de chez Lil Weasel ;-)

12 février 2014

DOUDOU...

Ne vous y trompez pas, mon blog n'est pas devenu un blog tricot et je ne tricote pas plus vite que mon ombre non plus, c'est juste qu'entre le moment où j'ai terminé mon gilet Cosy (me) et celui où je l'ai posté il s'est passé quelques semaines. Et les photos de ce deuxième gilet ont été prises beaucoup plus rapidement que le premier (merci le ciel bleu de provence qui semble être revenu).

Donc parlons un peu de ce gilet : le Lucky (me). Toujours issus du livre (pdf) "Emmitouflages", encore un modèle qui est un régal à tricoter, encore une petite tuerie. D'ailleurs ne le répétez pas à mon Cosy mais c'est mon préféré des deux ;-)

Niveau technique et montage celui-ci diffère du Cosy pour la simple et bonne raison qu'il est tricoté par le haut (alors que le cosy est tricoté par le bas). Il se tricote d'une seule pièce (comme l'autre) et la seule "difficulté" qui finalement n'en est pas une c'est qu'il y a beaucoup de torsades. Moi par contre j'adore ça les torsades. Non non je ne suis pas maso (d'ailleurs je ne suis pas la seule sur IG pas mal de filles m'ont avouées qu'elles adoraient ça) les torsades c'est le pied au tricot. On tricote des rangs de jersey classique et quand on commence à s'ennuyer (au 9ème rangs) il y a un rang de torsades. Certes les torsades il faut trois aiguilles pour les faire mais sérieusement rien d'insurmontable. Donc mise à part les torsades pas de grandes difficultés : des augmentations, des diminutions, des mailles en attentes et relever des mailles. Et une nouvelle technique apprise : le montage provisoire quand on sépare le corps des manches.

J'ai beaucoup aimé cette technique de commencer par le haut pour terminer par le bas. Elle permet d'enfiler le gilet au fur et à mesure et de régler la taille à la hauteur qu'on le souhaite. Donc une nette préférence pour ce patron.

Bref...

 

1

2

3

 Pour la laine j'ai utilisé la Gilliatt de De Rerum Natura colori "Sel". 5 écheveaux ont été nécessaires et encore j'ai à peine entamé le cinquième (seulement pour faire les côtes de ma deuxième manche). Il faut dire aussi que j'ai fais le modèle un poil plus court que préconisé et sans poches. Cette laine est vraiment sublime. Moi qui sur le Cosy étais un peu déçue de la laine au niveau de la tenue et de l'épaisseur je suis conquise par celle-ci. Un pur bonheur à tricoter et à porter. Je trouve également que cette laine a un très bon rapport qualité/prix. On parle de laine française pur mérinos quand même. En comptant les frais de port le gilet me revient à 50 €, prix que je ne trouve pas excessif vu ce qu'on trouve actuellement sur le marché... Le seul reproche que je lui ferais c'est que j'ai l'impression que la line bouloche très rapidement. A voir dans quelques mois.

4

5

6

Ce gilet je l'ai commencé le 10 janvier et je l'ai terminé le 5 février. Un peu moins de 4 semaines donc pour le terminer. Il faut dire que je n'ai pas chômé pour le finir. Je voulais absolument le finir pour le Salon de l'Aiguille en Fête!!! J'ai eu la chance de passer deux jours sur paris la semaine dernière avec deux copines. Un pur bonheur même si j'avoue être un peu déçue dudit salon. Mon objectif était surtout de me faire une idée sur certaines laines que je vois régulièrement mais que je n'ai pas à côté de chez moi (les toucher, voir leur rendu...) finalement je n'ai pas trouvé ça exceptionnel! Je suis repartie du salon avec 2 livres (un de crochet et un de couture : le dernier de grain de maïs) et deux coupons de tissus. J'ai réellement trouvée mon bonheur le lendemain à la boutique de Lil Weasel qui a un stock de laine énorme avec beaucoup de choix. Maintenant le salon m'a permis de rencontrer certaines personnes avec qui je parle sur IG et ça ça n'a pas de prix!!!!

Côté tissus j'ai eu la chance d'aller au quartier Saint Pierre avec Eléonore et Zibusine. Une folie, surtout chez sacré coupon, où mon budget couture des mois à venir est parti!!! Merci les filles pour cette matinée de folie...

Aller encore quelques photos :

7

8

9

10

Gilet Lucky (me)
Short Chataigne en velour noir
Collants gambette box janvier
Boots Etam

Posté par sandrinha à 10:42 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



Fin »