By Sandra'S Hand

01 juillet 2014

MICHELLE, ma belle...

These are words that go together well
My Michelle


Michelle, ma belle
Sont des mots qui vont tres bien ensemble
tres bien ensemble

...

__________________

C'est la chanson que je fredonne pendant que je vous écrit ce post. Vous aurez certainement reconnu cette sublime chanson des Beatles (disponible ici si le coeur vous en dit...). Les Beatles ne se sont pas trompés quand ils ont écrit cette chanson c'est exactement ce que j'ai ressenti quand j'ai vu cette petite veste. Je l'ai désiré, j'avais besoin d'elle et maintenant moi aussi je l'aime. Bon l'histoire ne dit pas qu'au début j'avais décidé de ne pas l'acheter ce patron. Et oui j'avais décidé de faire ma tête de mule suite aux explications "light" que j'avais trouvé dans le livret de Jacques et je ne voulais plus coudre du RdC. Mais ça c'était avant de trouver le tissu parfait au Marché de la Plaine à Marseille. Quand je l'ai vu j'ai su que Michelle serait bientôt parmis nous. Un tissu léger mais avec une certaine tenue, blanc à chevrons c'était exactement ce qu'il me fallait. Et le plus dingue dans tout ça c'était son prix. 5€ les trois mètres (ne cherchez pas j'ai terminé le rouleau). J'ai quand même essayé de trouver un autre patron parmis burda, les patrons indépendants, mais je revenais toujours à Michelle. Et j'en suis bien contente!

Michelle 1

Michelle 2

Michelle 3

Michelle 4

Michelle 5

Michelle 6

Alors ce patron je l'ai bien évidement modifié!
La première modification a été au niveau de la hauteur de la veste. Je la trouvais un peu trop longue à mon goût et sachant que je suis petite j'ai préféré enlever d'office 4cm à la hauteur (idem pour les poches).
La seconde modification concernait les épaules. Comme le dit Géraldine, Michelle est la petite soeur de Gérard et comme son grand frère elle a les épaules tombantes. Comme ce détail me gênait j'ai enlevé 3cm sur chaque épaule (idem pour la doublure bien sûr). J'ai donc "pincé" mon patron au milieu de mes épaules pour former un pli de 1,5cm comme sur la photo ci-après :

photo 1

photo 2

Ce sont les deux seules modifications que j'ai faite. 
Pour la réalisation de cette veste je n'ai pas ouvert le livret explicatif fourni avec le patron mais j'ai suivi le pas à pas proposé sur le blog de Géraldine et je n'ai rencontré aucune difficulté.

Michelle 7

Michelle 8

Michelle 9

Michelle 10

Michelle 11

Michelle 12

Michelle 13

Pour la doublure j'ai coupé dans mon précieux coupon de 3 mètres de soie blanche acheté chez Sacré coupon en février. Elle avait bien le droit à de la soie Michelle! Donc vous pensez bien que niveau confort il y a pas mieux. Du tissu léger avec de la tenue pour l'extérieur et de la soie pour le contact de ma peau, j'adore.

Vous imaginez qu'une petite veste comme ça a déjà été portée plusieurs fois, pendans plusieurs heures d'affiler et que c'est un réel bonheur à porter. LA petite veste idéal pour cet été selon moi. Elle sera parfaite aussi pour mon voyage à la Réunion au mois d'octobre ;-)

Bref aujourd'hui vous n'aurez pas de long post vous expliquant tous mes déboirs en détails, tous mes problèmes rencontrés, toutes les modifications apportées pour que le patron colle à ma morpholigie... Non aujourd'hui le post est cours et simple parce que je n'ai rencontré aucune difficulté! Dingue non? Bon en même temps c'est une veste un peu loose et non une robe cintrée ^^


28 juin 2014

RESULTATS...

Après une petite semaine de votes, c'est maintenant l'heure des résultats!!! Merci à toutes pour vos votes ;-)

Quelques chiffres pour commencer (et faire durer le suspense) :
* 224 votes au total
* 1 personne qui a laissé un commentaire sans voter mais qui a préféré faire de la pub !!!!
* 89 votes pour la Cami dress de Pauline Alice,
* 60 votes pour la Bleuet de Deer & Doe,
* 75 votes pour la Hawthorn de Colette.

Vous l'aurez donc compris c'est pas la Cami Dress qui a remporté le plus gros succès de la robe chemise en chambray!

Pour ma part si je devais voter ce serait très difficile parce que j'aime beaucoup les trois... de manière très différente. J'aime la cami parce qu'elle est simple, élégante, agéable à porter. C'est celle que j'aurais tendance à choisir le matin en ouvrant mon dressing si je ne sais pas quoi mettre, mais ses petites manches la rende incompatible avec les grosses chaleurs du Sud de la France. J'aime la bleuet parce qu'elle a un côté princesse, que son fit est parfait et qu'elle me correspond. Je me sens belle et originale quand je la porte et ça ça n'a pas de prix. Mais comme la Cami dress ses manches ballon la rende incompatible avec l'été du Sud de la France. Et j'aime la Hawthorn parce que justement elle n'a pas de manches, parce que sa jupe circle + ce chambray un peu rigide lui donne un côté bouffant et vintage que j'aime beaucoup mais j'ai justement un peu de mal avec ce chambray rigide par moment. Vous l'aurez compris je ne peux pas choisir entre ces trois robes. Mais si je devais choisir entre ces trois modèles aujourd'hui 28 juin 2014 alors qu'il fait 26 degrés dans ma maison et que tous les volets sont fermés... la petite robe chemise parfaite en chambray serait la Bleuet sans manches! Bref va falloir que je recommande du chambray! ET ça tombe bien parce que Little fabrics en a en stock et que De fil en Etoile va bientôt en recevoir ;-)

Bon maintenant passons aux choses sérieuses :

Roulement de tambours....

Capture d’écran 2014-06-28 à 12

Capture d’écran 2014-06-28 à 12

Nathalie tu vas recevoir un mail prochainement ;-)

Posté par sandrinha à 13:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

26 juin 2014

JEU CONCOURS : PLUS QU'UN JOUR POUR VOTER !!!!!

Petit rappel pour les retardataires, il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la robe chemise en chambray que vous préférez... N'oubliez pas c'est dans le post précédent ;-)

Rendez-vous samedi pour le tirage au sort!

Posté par sandrinha à 16:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 juin 2014

LE CAS DE LA ROBE CHEMISE... EN CHAMBRAY #3

 La petite dernière vous est enfin dévoilée. 

HAWTHORN 1

HAWTHORN 2

HAWTHORN 3

HAWTHORN 4

HAWTHORN 5

HAWTHORN 6

Celle-ci j'attendais avec impatience de pouvoir la tester... Les plus aguerries reconnaitront bien évidemment la robe Hawthorn de Colette. Tout y est, le petit col original, la patte de boutonnage de devant, le chambray, le côté un brin rétro bref une petite robe au top. Ce n'est pas le premier patron de colette que je couds (c'est le deuxième d'ailleurs, le premier étant la robe Hazel l'année dernière qui n'a jamais été mise...) mais à chaque fois je suis émerveillée devant les schémas, les explications de colette et bien évidement les sew along qui sont très très utiles. Naïve et quelque peu novice dans les patrons Colette je ne savais même pas qu'il y avait un site spécialisé dans les Sew along de ces patrons. Une vrai vrai mine d'information. On me demande souvent comment j'ai réussi à apprendre la couture par moi même. Je ne vais pas vous mentir j'ai commencé petit avec les livres japonais mais à un moment j'ai eu envie d'apprendre plus, de savoir faire plus de chose, et là internet ma beaucoup aidé (néanmoins si vous avez la possibilité de prendre des cours c'est quand même pas mal hein). On y trouve quand même beaucoup de tuto, de vidéo pour apprendre certaines techniques de couture mais j'ai aussi énormément appris avec certains patrons indépendants bien expliqués comme Deer & Doe. Il m'arrive très souvent de ressortir les explications de certains des patrons d'Eléonore pour les appliquer à une création. Un exemple tout simple? Quand je veux doubler le bustier d'une robe ou d'un haut je ressors le patron de l'Aubépine si ma future création possède des manches ou la Datura si elle n'en possède pas ;-) Si je dois poser une fermeture éclaire invisible sur le côté d'une jupe avec une parementure je vais ressortir le patron du short chataigne... Bref c'est comme ça que j'évolue, avec internet, les patrons, les vidéos... 

Mais ce que j'aime le plus dans les sew along c'est la pemière partie qui nous explique comment modifier le patron pour l'adapter à notre morphologie. Oui parce qu'on est pas toutes formées du même moule hein ;-) Moi vous l'aurez compris c'est mon petit buste (pour ne pas dire petite poitrine) qui me pose le plus de soucis. Et cette robe n'y a pas fait exception... J'ai imprimé mon patron, je l'ai découpé et j'ai posé la pièce du buste de devant sur mon mannequin pour voir si je devrais faire beaucoup de modification ou pas (Cette solution c'est la méthode de Sandra la flemme incarnée. On est bien d'accord que normalement j'aurais dû faire une toile mais il m'arrive d'avoir la flemme...) J'ai remarqué deux choses :
* un SBA ne serait pas de trop
* la taille devrait être remontée
Pour le SBA j'ai suivi les instrutions de Colette (ICI) et en même temps j'ai remonté la taille proprement (pas comme d'habitude) c'est à dire que j'ai coupé la ligne prévue à ce effet sur le patron et j'ai remonté le tout parce que j'aime quand la taille est haute. D'ailleurs si on regarde bien le modèle la taille est quand même vachement basse non (limite au nombril)? Bref ça ne me plaisait pas donc j'ai modifié. A ce stade j'ai coupé mes pièces de mon bustier et j'ai essayé. Niveau taille c'était parfait, niveau poitrine il y avait quelque chose qui me gênait et je me suis rendue compte que les pinces poitrines ne montaient pas assez. Je les ai donc rallongées de quelques centièmes. Bon pour être honnête je pense que je les ai un peu trop ralongées parce que pour le coup elles montent assez haut sur la poitrine (au dessus du téton) mais ce n'est pas gênant et ça épouse parfaitement ma poitrine donc je les ai laissées comme ça. Puis je me suis rendue compte que les emmanchures me gênait sous les aisselles (décidément moi et les emmanchures : d'ailleurs petit aparté j'ai cru comprendre que je ne suis pas la seule à avoir eu ce problème sur la Maéva de Rdc donc PRUDENCE pour celles qui souhaitent la réaliser surtout si vous voulez mettre des manches). J'ai donc creusé mes emmanchures pour être à l'aise dedans. Le reste s'est passé sans soucis.
J'ai réalisé cette robe dans un Chambray de chez Mr Albert à Marseille (c'est le même qu'a utilisé Emilie pour sa bleuet). J'étais un peu sceptique quand au rendu final car ce chambray est un poil rigide (même après lavage) et finalement il rend parfaitement bien pour ce type de robe avec une jupe cercle ou pour une bleuet. Je n'aurais pas eu le même résultat si j'avais choisi un modèle avec des fronces par exemple. Et oui la couture ce n'est pas qu'une histoire de couture derrière une machine à coudre c'est aussi réussir à trouver l'association parfaite entre le tissu et le modèle et je pense avoir réussi mon pari pour ces trois petites robes en chambray non?

HAWTHORN 7

HAWTHORN 8

HAWTHORN 9

HAWTHORN 10

HAWTHORN 11

MAINTENANT C'EST A VOUS DE JOUER... 

Et de voter pour la robe chemise en chambray que vous préférez. 

1°) LA CAMI DRESS de Pauline Alice

Cami dress

2°) LA BLEUET de Deer & Doe

Bleuet

3°) LA HAWTHORN de Colette

HAWTHORN 2

Pour voter rien de plus simple, un commentaire sous cet article pour dire laquelle est votre préférée. ATTENTION un seul vote par personne ne sera accepté et vous ne pouvez voter que pour une seule création (j'insiste sur ces deux points).

Fermeture des votes le VENDREDI 27 juin à minuit et tirage au sort le samedi.

J'effectuerai un tirage au sort entre les commentaires de la robe qui aura remportée le plus de vote, et l'heureuse gagnante aura droit à une blouse presque Sessun cousue par mes blanches mains dans le plumetis de son choix de chez Litlle fabrics (dans la limite du stock disponible). 

Cette idée m'est venue quand Clo a proposé de coudre une robe pour une de ses lectrices. J'ai trouvé l'idée absolument géniale alors aujourd'hui je la copie ;-) Tu ne m'en voudra pas Clo? Maintenant que je suis un peu plus à l'aise avec la couture et que je commence à coudre pour d'autre personne j'ai envie de vous faire plaisir.

Comme tout jeu, il y a des règles :
1/ je me répète : un vote par personne et vous ne pouvez voter que pour une robe (je ne tiendrai compte que de ces votes)
2/ pas de condition d'âge, tout le monde peut participer pour soi, sa fille, sa copine (?) sa soeur, sa mère... Bref ouvert à tous
3/ comme la blouse est cousue à partir de patrons de Deer & Doe et que la mesure que je vous demanderai de prendre est votre tour de poitrine celui-ci doit être au maximum de 104 cm (correspondant à un 46 de chez D&D)

Voilà je pense avoir tout dit! 

Posté par sandrinha à 20:02 - - Commentaires [238] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 juin 2014

THE WEARIBILITY PROJECT : LE BILAN DE LA SEMAINE

 Allez c'est parti pour le petit bilan de la semaine.

 SAMEDI :

photo 1-2

 

Samedi je portais ma robe imitation Sessun cousue l'année dernière. Cette petite robe est absolument parfaite pour les grosses chaleurs que nous avons eu samedi. Légère, à petite bretelle, dans un tissu fin et fluide elle rentre dans la même catégorie que ma robe Centaurée : Les robes à petites bretelles très agréable à porter. Bref rien à redire c'est toujours un plaisir de la porter.

 

DIMANCHE :

photo 2

 

Dimanche je portais ma robe Bleuet pour la deuxième fois depuis que je l'ai cousu. Autant samedi il faisait très chaud, autant dimanche le temps était un peu plus frais avec quelques gouttes en fin de journée. Pour tout vous dire dimanche matin j'avais enfilé un short en jean et un petit haut du commerce mais Chéri à eu envie d'aller faire les magasins et n'a pas arrêté de me dire qu'il ne me voyait jamais mettre mes robes. C'est vrai que la semaine j'ai tendance à porter beaucoup de robe pour aller travailler (essentiellement du home made) mais comme il rentre tard la plupart du temps il n'a pas la chance de me voir avec. Ni une ni deux, j'enfile ma robe bleuet, des tongs et c'est parti pour aller faire les magasins. Cette robe est tout simplement incroyablement confortable. Le Chambray que j'ai utilisé est très fluide et très agréable et j'adore la porter. Le seul "inconvénient" ce sont ces manches. Parfaite pour une demi saison ou quand les températures se rafraichissent mais pas quand il fait trop chaud.

LUNDI :

Pas de photo lundi, je portais ma chemisette Maéva avec une jupe que j'ai cousu ce week-end (haha!!!!). Je ne vous parlerais donc pas de la nouvelle jupe mais je peux vous parler de Maéva. Très agréable à porter, le tissu est fin, c'est du coton mais l'imprimé est difficile à porter je trouve. Avec le recul je trouve que je ne peux pas porter cette chemisette avec tout. Un pantalon blanc oui (mais impossible quand il fait trop chaud) ou un short en jean mais du coup cela signifie que Maéva ne sortira que le week-end...

MARDI :

photo 3

 

Mardi je portais ma Cami dress en chambray. Les températures restaient douces et j'ai donc pu sortir mes robes 'inter-saison" c'est-à-dire avec des manches. Cette robe c'est LA robe non prise de tête. Vous savez le matin quand vous êtes pressées, que vous n'avez pas envie de vous prendre la tête à vous demander ce que vous allez mettre aujourd'hui... Et bien moi ces jours ci je mets ma Cami dress (en hiver c'est le short chataîgne). Ce patron est un de mes préférés découvert cette année. La robe est simple, elle passe partout, elle est agréable bref gros coup de coeur. Comme la robe Bleuet, le seul "inconvénient" c'est ces manches et l'impossibilité pour ma part de la mettre quand il fait trop chaud mais je n'exclu pas de pouvoir la mettre le soir ;-)

 

MERCREDI :

photo-2

 

Mercredi je portais un jean blanc cassé zara et ma blouse presque Sessun (Chaussure Bata). Ce jour là je me suis prise la pluie le matin en allant bosser et le midi en rentrant chez moi manger (oui j'ai quand même mis les chaussures ouvertes, impossible d'enfermer mes petons). Le temps est devenu un peu plus clément dans l'après midi. Rien de particulier à dire à cette blouse, le plumetis est toujours un régal à porter mais l'ampleur de la blouse me gêne un peu. Je crois que je n'ai pas l'habitude de porter aussi large ^^) 

JEUDI :

photo - copie

 

Jeudi je portais ma deuxième robe Cami dress en liberty. Un style complètement différent de celle en chambray que j'aime tout autant. Quand je porte cette robe j'ai l'impression de ne rien porter. Le liberty c'est tellement fin, tellement souple bref un régal. Je ne vais pas vous refaire le toto du confort qu'offre cette robe je me suis déjà expliquée plus haut.

VENDREDI :

photo-2 - copie

Dolce Vita cousue l'année dernière jamais postée. J'adore cette robe. simple, joli décolleté, taille empire sous poitrine, un régal à porter. Seul le grand décolleté me gène. Si c'était à refaire je le remonterais un peu plus.

Bon je pense que vous l'aurez compris en voyant les photos, cette semaine le mot d'ordre était "CONFORTABLE". Ce que je remarque en faisant le point sur ces deux semaines de photos journalières c'est :

1/ je porte ENORMEMENT de vêtements home made. Il faut dire qu'aujourd'hui 80% de mon placard est composé de vêtements cousus par moi. Les 20% restant c'est surtout des pantalons, des pulls d'hiver et des gilets. Donc on peu dire que je m'en sort plutôt bien ;-)
2/ je porte surtout des vêtements cousus récemment. J'ai regardé dans mon placard mes anciennes créations de l'été dernier et j'ai découvert pourquoi j'avais tendance à ne porter que mes créations récentes : les FINITIONS. Et oui!! Ce n'est pas que celles-ci ont été bâclées mais à chaque fois il y a quelque chose qui ne va pas. Souvent le "soucis" se situe au niveau de la pose de la fermeture. A l'époque je débutais dans la pose de la fermeture éclaire invisible et j'avais tendance à commettre certaines erreurs de débutante. Les FE invisibles étaient automatiquement posées dans le dos et donc les "erreurs" de pose se voient de suite (décalage au niveau de la taille, finition en haut de la robe "à l'arrache", décalage en haut de la FE...). Disons que je pourrais porter ces robes si je détache mes cheveux pour "cacher la misère" et c'est pour cette raison que le matin j'ai du mal à choisir une ancienne création plutôt qu'une nouvelle. Désormais les FE invisibles sont cousues sur les côtés (plus joli, moins visible) je m'applique énormément pour ne plus avoir de décalage au niveau de la taille et je n'hésite plus à coudre certaines parties à la fin pour un rendu plus seyant. 
3/ je porte beaucoup de robe. Bon ce n'est pas nouveau j'aime les robes. Tellement plus simple de mettre une robe que de devoir choisir une jupe ET un haut. Maintenant si je devais classer mes robes je ferais trois catégories : 

a/ les petites bretelles : ma robe Sessun et ma robe Centaurée. Des robes que je porte le week-end quand les chaleurs sont bien présentes. J'ai toujours du mal à porter des petites bretelles au travail, je n'aime pas avoir les épaules aussi découvertes dans le cadre de mon travail. D'autant que les personnes avec qui je partage le bureau ont tendance à mettre la clim assez forte et avec des petites bretelles j'aurais très vite froid. Pour faire partie de cette catégorie, la création doit : avoir des petites bretelles (logique), être cousue dans un tissu souple et fin (viscose, coton fin, liberty, soie...) et être agréable à porter (soit elles sont ajustée niveau poitrine mais "large" à la taille style Centaurée, soit elle sont loose avec une petite ceinture pour marquer la taille style robe Sessun). C'est dans cette optique que j'ai cousu une seconde Centaurée ce week-end et je suis actuellement à la recherche d'un autre patron dans ce style (à défaut il va pleuvoir des centaurée tellement ce patron est fabuleux). 
b/ les robes inter-saisons : La Cami dress et la Bleuet. Des robes que j'aime porter quand il fait chaud mais pas trop, des robes avec des manches, que je porte aussi bien la semaine que le week-end. Pour rentrer dans cette catégorie la création doit être faite dans un tissu léger ou moyen (le chambray est parfait), avoir des manches, être confortable (toujours) et ajustée (pince poitrine ou de taille). Pourrais aussi bien rentrer dans cette catégorie : la robe plantain manche courte, la sureau manche courte, l'Aubépine manche courte... Vous comprenez l'idée.
c/ les robes de la semaine : Miz Mozelle ou Dolce Vita ou Belladone. Des robes que je porte la semaine parce que contrairement aux robes à bretelles elles couvrent mes épaules. Elles n'ont pas forcément de manches (ou petite style volant comme la Miz Mozelle). Elles sont cousues dans un tissu léger, agréable à porter.

Si je devais donc faire le bilan de ces robes je retiendrais :
1/ pour les robes à petites bretelles : Comme je ne vais les porter que le week-end ou en vacances je n'ai pas besoin d'en avoir 36. Je possède actuellement 2 centaurée, ma robe Sessun, ma robe Gattered rouge de l'année dernière et quelques robes bustier ou combi short bustier. Une troisième Centaurée ne serait pas de trop mais après il faut que j'arrête.
2/ pour les robes inter-saisons : Le printemps c'est terminé, les chaleurs sont bien présentes, il fait beau, il fait chaud donc pas besoin d'en coudre d'autre pour l'instant. Je verrais ça quand les températures redescendront un peu en septembre-octobre. Même si je pense que ma Cami-dress en liberty sera régulièrement mise grace à la légèreté de son tissu.
3/ pour les robes de la semaine : Là c'est autre chose. Si je dois coudre des robes, il vaut mieux que je choisisse des robes pouvant rentrer dans cette catégorie. Je pense notamment à la bleuet sans manches, la moneta de Colette, la Washi dress de Made by Rae ou la Darling Range de Megan Nielsen sans manches... Bref mon choix de robe à venir s'orientera plus vers ces patrons.

Bon c'est plutôt pas mal comme bilan non? J'y vois quand même un peu plus clair dans mes robes pour mes coutures à venir... Désolé pour le long post j'espère ne pas vous avoir perdu en cours de route!!! Racontez moi un peu vous avez vous aussi des catégories de vêtements?

 

 

Posté par sandrinha à 20:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,



18 juin 2014

MSS #6...

Cela fait un moment qu'on ne vous a pas présenté un petit projet du Massalia Sew System dis donc! Le MSS pour les intimes c'est plusieurs nana passionnées de couture qui se lance des défis avec un tissu commun. Les fois précédentes le tissu commun était trouvé au Marché de la Plaine à MARSEILLE, notre QG, notre lieu de prédilection à toutes mais ça devient de plus en plus dur de trouver assez de tissus pour toute les 10. En effet quand on va au marché de la plaine on se sait jamais sur quoi on va tomber. Cela m'est déjà arrivée de repartir avec les bras chargés de tissus mais aussi avec seulement un coupon voir rien du tout (enfin faut vraiment tomber sur un mauvais jour). Alors imaginez quand 11 nanas essayent de trouver 20 mètres de tissus pour un défi commun ça commence à être vraiment très difficile. 

Et puis Aude nous a proposé une solution alternative en la personne d'Anaïg alias "Un chat sur un fil". Celle ci a eu la gentillesse de nous proposer plusieurs tissus de son stock et le tissu qui remportait le plus de vote serait notre tissu commun. 

2

3

4

5

Donc aujourd'hui le vous présente la petite dernière de République du Chiffon : la chemise Maéva. Quand je l'ai vu j'ai littéralement craqué. Une chemisette (ma folie du moment) avec une basque froncée! Bref un gros coup de coeur. Je commence donc ma phase numéro 1 de la réconciliation avec RdC. D'autant que ce patron je l'ai eu gratuitement. En effet suite à un erratum du patron Jacques sur une des poches, Géraldine nous avaient annoncé que son prochain patron PDF nous serait offert. Et en effet quelque jours après la sortie de Maéva j'ai reçu un mail m'annonçant la bonne nouvelle. 

J'ai eu beaucoup de mal à me mettre à ce défi je dois vous l'avouer. Impossible de savoir ce que je voulais faire de ce tissu. C'est un coton, léger et un poil transparent, mais quand j'ai eu Maéva entre les mains je savais qu'il serait parfait pour ce tissu.

Parlons un peu de ce patron. La dernière fois que l'on a parlé de RdC sur ce blog ce n'était pas forcément en des termes élogieux. En effet j'avais été très déçue des explications fournies avec le patron de Jacques mais il semblerait que Géraldine ait entendu nos protestations (parce que je ne suis pas la seule) et a décidé de publier des "pas-à-pas" sur son blog détaillant chaque étape d'une création photos à l'appui. Je ne peux donc que saluer cet effort de sa part. Pour Maéva je n'ai eu aucun problème de compréhension, je dois dire que les explications fournies sont détaillées et des schémas accompagnent chaque étape importante. Le seul soucis que j'ai rencontré est au niveau de l'emmanchure. Beaucoup trop haute pour moi. J'ai coupé une taille 34 et j'ai été obligé de creuser l'emmanchure. Je n'ai donc pas cousu les manches parce qu'elles auraient été trop petite. ET puis avec les grosses chaleurs qui arrivent je trouve que la version sans manches à aussi son charme non? Après vérification il semblerait que j'ai mal imprimé le patron (je m'en serais rendu compte plus tôt si j'avais vérifié le carré de 10cm hein.) Je vous conseille donc d'imprimer d'abord la page avec le carré de 10cm, de vérifier si celui-ci fait bien 10 cm avant d'imprimer la totalité de votre patron. 

6

7

8

9

10

 

11

Maintenant allons voir ce que les copines ont fait (big pensée pour Emilie qui a rejoint le MSS pour ce défi):

 

MSS-number6

Sophie

Manu

Aude

Clem

Barbara

Emilie

Elodie

Capu

Marie

Rachel

Rendez-vous vendredi pour le bilan TWP de la semaine ;-)

13 juin 2014

LA BLOUSE PRESQUE SESSUN

Tout a commencé il y a quelque mois avec cette blouse épinglée sur Pinterest :

Blouse sessun

Un énorme coup de coeur pour cette blouse Sessun. Honnêtement j'en ai rêvé pendant un moment mais allez savoir pourquoi je n'ai jamais eu le temps de m'y plonger correctement. Et puis comme très souvent chez moi, c'est le tissu qui décide pour moi et je n'avais pas en stock ce que je voulais pour cette blouse... Jusqu'à ce que Cynthia allias Little Fabrics propose de m'offrir du tissu plumetis de la couleur de mon choix pour me coudre une création. Inutile de vous dire que je n'ai pas hésité très longtemps, quand j'ai vu les plumetis proposés j'ai de suite repensé à cette blouse. Après une longue hésitation j'ai décidé de partir sur le plumetis rouge. 

IMG_5574

IMG_5572

IMG_5575

IMG_5576

IMG_5577

Pour coudre cette petite blouse je suis partie du corsage de l'Aubépine et de l'arrondi de la Datura à laquelle j'ai rajouté une patte de boutonnage et un col claudine. J'ai cousu une toile rapidement histoire de voir si mes modifications tenaient la route, j'ai modifié ce qui n'allait pas et c'est parti mon kiki j'ai cousu ma version finale. Le plumetis de Cynthia est parfait pour ce type de blouse. Il est léger, fin, très agréable, bref parfait pour une blouse. Je ne peux que vous conseiller d'aller y jeter un coup d'oeil, moi j'ai bien envie de craquer pour le bleu royal maintenant...

IMG_5578

IMG_5582

IMG_5585

IMG_5586

IMG_5591

 Cette blouse a déjà été portée 4 fois (avant que les grosses chaleurs ne nous tombent dessus). Elle est exactement comme je la voyait, confortable, seyante, un beau décolleté, un col claudine que j'adore bref un patron que je vais garder soigneusement dans mes archives pour pouvoir en faire plein d'autre. Le seul doute que j'ai concerne la largeur de la blouse. Pensez-vous que je devrais réduire la largeur? En effet j'ai rajouté une patte de boutonnage au corsage de l'Aubépine qui correspond à un surplus de couture de 2cm et quand je regarde les photos je la trouve un peu trop ample niveau poitrine non? 

Depuis la réalisation de ce petit top Marisa alias Mlm patron a sorti un patron qui ressemble fortement à cette petite blouse (sans les manches ce qui n'est pas plus mal pour l'été et avec un col claudine moins décollté). Allez y jeter un oeil ;-)

___

Maintenant place au point TWP de la semaine :

Mardi :

Aucune photo de ma tenue de mardi pour la simple et bonne raison que je portais ma troisième robe chemise en chambray que je vous présenterais la semaine prochaine (un peu de suspense quand même)

Mercredi :

photo 1

 

Ce mercredi ci j'étais en RTT et il faisait hyper chaud. Mon programme était donc très simple : canapé à regarder Games of Thrones, courses, canapé à regarder Games of Thrones et peut être en fin d'après midi, si les chaleurs redescendaient un peu, avancer sur la robe que je porterais au mariage de mon frère. Bref je voulais une tenue qui soit à la fois confortable et légère, j'ai donc opté pour la Centaurée qui est un bonheur à porter. C'est sûr il me faut d'avantage de robe de ce genre dans mon dressing!

Jeudi :

photo 3

 

Pour le coup cette petite jupe a été cousue l'année dernière, si mes souvenirs sont bons, mais très peu portée (une fois). J'ai donc décidé de la porter jeudi (avec la coiffure style Khaleesi de GoT)! A la fin de la journée je me suis rappelée pourquoi j'avais autant de mal à la mettre. Elle est très jolie mais je ne l'ai pas forcément trouvée très agréable à porter. Il faut dire qu'avec le boulot que je fais je suis assise pratiquement toute la journée, et les tailles hautes pour les jupes c'est peut être très beau, ça nous donne une silhouette de rêve mais pour ma part après le repas ça devient vite inconfortable. En ce qui me concerne je pense donc que ce type de jupe je ne devrais les porter qu'en soirée (sur de courte durée) et non une journée complète. Il faut absolument que je réfléchisse à un autre type de jupe à me coudre parce que je me rends compte que j'ai dans mon dressing des petits hauts (dont cette blouse maintenant) que je ne mets pas faute de leur trouver avec quoi les associer. Soit je les mets avec un short en jean (comme sur mes photos) mais impossible d'aller travailler comme ça la semaine, soit avec un pantalon-pantacourt (impossible avec les chaleurs du Sud de la France) soit avec des jupes mais problème je n'ai que des tailles hautes (d'ailleurs mercredi j'ai coupé une deuxième chardon en chambray! j'aurais dû attendre le lendemain!!!!!) A méditer...

Vendredi :

photo 2

 

Cette petite robe n'a jamais été montrée sur le blog. C'est la fameuse robe Infinity dress en jersey. Cousue il y a deux ans c'est aujourd'hui la troisième fois que je la porte. Très simple à faire, très joli rendu, très fluide mais pas forcément très agréable à porter toute la journée. Les deux dernière fois que je l'ai portée c'était pour des soirées. Elle remporte toujours un énorme succès avec son dos croisé. Mon opinion : quand je suis rentrée chez moi ce soir la première chose que j'ai faite c'est de l'enlever et de mettre un short en jean! Deux raisons : 
1/ c'est très rare que je porte une robe sans soutien gorge (voir cela n'arrive jamais). On pourrait croire qu'avec une petite poitrine je pourrais facilement mettre des hauts ou robes sans SG mais ce n'est pas le cas. J'aime être maintenu à cet endroit. Donc pour cette robe j'ai opté pour un SG sans bretelles que j'ai descendu un max dans le dos. Pas une super solution parce que sur le long terme c'est très désagréable
2/ les deux bandes de jersey que l'on doit nouer autour de soi m'ont comprimées la taille toute la journée. Pour avoir un bon maintien de la robe, il ne faut pas hésiter à serrer et à passer plusieurs tour autour de la taille. Tenir 1h, 2h, 3h ça passe mais je peux vous assurer qu'au bout de 10h c'est insuportable. 

Ce que je retiens donc de la semaine :
1/ il me faut plus de petites robes légères qui ne me serrent pas la taille et dans lesquelles je suis à l'aise
2/ arrêter de coudre des jupes taillent haute et des robes "inconfortables" en masse. Quelques unes, basiques suffisent pour des soirées entre amis.

09 juin 2014

LE CAS DE LA ROBE CHEMISE... EN CHAMBRAY #2

Après un post détente avec la Miz Mozelle graou, je vous propose de reprendre les choses sérieuses. Comment ça les choses sérieuses? Je vous parle bien évidemment du cas de la robe chemise en chambray pardi! Bon ok j'avoue il n'y a que moi que ça interesse mais comme j'aime partager mes idées, mes envies et mes créations avec vous on va en parler aujourd'hui.

Si je vous dit découpes princesse, taille marquée, noeud dans le dos... vous avez trouvé le modèle testé aujourd'hui? Je parle bien évidemment de la robe Bleuet de Deer & Doe. Un des rares patrons que je n'avais pas dans ma collection. La raison principale c'est les manches de cette robe. Ne vous méprenez pas, j'adore ces petites manches bouffantes mais je ne voyais pas à quelle période de l'année mettre cette robe. Pour moi une robe c'est soit manches longues ou 3/4 pour être mise quand il fait froid, soit sans manches / petites bretelles pour être mise quand il fait froid. Et oui ça se résumait à ça dans ma tête! Mais ça c'était avant. Ba oui parce que finalement en y réfléchissant bien, une robe avec des manches courtes c'est drolement pratique pour les inter-saison. En ce moment il ne fait pas assez chaud pour mettre des petites bretelles, et il fait trop chaud pour mettre des manches longues. Bref les manches courtes ont été une révolution pour moi cette année. 

Donc quand j'ai compris ça, Bleuet est devenue une évidence, un patron qu'il me fallait absolument. J'ai donc acheté le patron début avril pour mon anniversaire, du chambray pour aller avec et puis j'ai laissé mûrir le projet dans un petit coin de ma tête pendant un moment (comprenez que j'avais la flemme de m'y mettre). Puis Emilie à posté sa version Alice au pays des merveilles et ce patron a peu à peu commencé à devenir une obsession...

IMG_5599

IMG_5598

IMG_5596

IMG_5600

IMG_5602

Quand j'ai décidé de m'attaquer au patron, je savais d'office que je devrais retoucher la poitrine (petit bonnet oblige) mais je savais aussi qu'avec les découpes princesses j'aurais "juste" à redessiner les marges de couture à cet endroit là pour quelles soient plus importantes. Mais au moment de l'essayage je me suis rendue compte d'un autre problème. Ma taille naturelle était plus haute que la taille du patron. Cela m'arrive très régulièrement parce que la plupart des patrons sont réalisés pour des personnes mesurant en moyenne 1m65-70 (ce qui n'est pas mon cas avec mon 1m59). Pour la Cami dress par exemple j'avais été obligé de remonter la taille de quelques centimètres (il se trouve aussi que j'aime porter les tailles très hautes...) mais cette opération avait été très facile puisque je n'ai eu qu'à couper quelques centimètres en bas de mon bustier avant de coudre mes jupes (d'ailleurs pour faire bien ce n'est pas comme ça que j'aurais dû procéder mais de cette façon ICI). Sauf qu'avec la robe Bleuet c'est impossible de "tricher" pour la taille, il n'y a pas de couture au niveau de la taille. Je me suis donc retrouvée avec un gros problème sur les bras, d'autant que j'avais coupé directement dans mon tissu!!! J'ai laissé mûrir le projet quelques jours avant d'y revenir. Deux solutions se présentaient à moi :

1/ cet essai serait ma toile et je devrais trouver un nouveau tissu
2/ Je remontais ma robe de façon à ce quelle soit à la hauteur de ma taille naturelle mais celà impliquait de redessiner l'encolure et les emmanchures de la robe.

C'est le prix du chambray qui a décidé pour moi (comme la Cami dress d'ailleurs). Vous comprenez à 13€ le mètre sachant que j'en avais acheté 2m30, je me devais de persévérer dans ma quête de la petite robe-chemise parfaite. J'ai donc littéralement remonté de quelques centimètres la robe pour quelle tombe pile poil au niveau de ma taille, j'ai fais une nouvelle couture au niveau des épaules (plus basse que la précédente puisqu'ayant remonté la robe la couture initiale des épaules était plus haute que mes épaules), j'ai redessiné l'encolure et les emmanchures et j'ai prié très fort pour que ça marche.

Bingo, le Dieu de la couture était avec moi ce jour là! Mon bébé de prénom Bleuet est née.

IMG_5606

IMG_5608

IMG_5603

IMG_5610

IMG_5614

IMG_5615

J'aime beaucoup cette robe, ce côté Alice au pays des merveilles, ce noeud dans le dos. Je n'ai pas particulièrement de forme comme certaine femme mais quand je porte cette robe je trouve qu'elle les mets en valeur. La taille est soulignée et les découpes princesse mettent en valeur les hanches. Bref un combo gagnant selon moi! 
J'ai décidé de jouer à fonds le jeu de la robe-chemise en mettant des boutons bronze-damier qui m'ont été offerts par France Arlais alias "Les boutons chics". Elle a eu la gentilesse de me conseiller et quand j'ai eu du mal à me décider elle m'a envoyé quelques échantillons pour que je puisse faire mon choix avec mon tissu. J'ai réussi à réduire le choix à deux sortes de boutons : les bronzes (ICI) et les céramiques blancs (ICI) et c'est finalement en demandant l'avis des IG girls que j'ai réussi à faire mon choix. Merci encore France pour ta générosité.

__

Dans mon précédent article je vous ai parlé de mon envie d’arrêter le système de notation et plus généralement The Wearibility Project parce que j’avais beaucoup de mal à noter mes créations et à être totalement honnête sur le fait de les porter ou non. Mais une bonne fée (alias Clo) m’a rappelé que TWP ce n’était pas qu’un système de notation, un effet de mode, non TWP c’est avant tout une réflexion que notre façon de s’habiller et de coudre pour arriver au final à une garde robe fonctionnelle. Alors j’ai décidé de prendre le problème à l’envers. Au lieu de réfléchir à ce que je devrais coudre, je vais d’abord voir ce que je mets le plus au quotidien afin que dans quelques semaines/mois je constate si ce que je porte au quotidien correspond à ma garde robe que je me couds. Et donc favoriser un style plus qu’un autre…

Ainsi chaque semaine je vous ferais un petit récapitulatif de ce qui a été mis la semaine, photo à l’appui (on va essayer de s’y tenir ok ?)

Je ne vous promet pas de superbe photo de Chéri mais plutôt celles prisent avec mon téléphone ;-)

Semaine du 2 juin 2014 :

photo 1

photo 2

photo 3

photo 4

photo 5

photo

Les plus assidues constateront plusieurs choses :
* Pas de photos pour lundi et mercredi : que voulez vous, l'idée de prendre les photos de ce que je portais au quotidien ne m'est venue que jeudi ;-)
* Une nouvelle création non encore portée : la jupe perle de nacre version été est en effet une petite nouveauté dont je vous parlerais prochainement
* Deux créations jamais postées : les débardeurs Tiny Pocket de Grainline ont été cousu l'été dernier mais jamais montrés sur le blog. Deux débardeurs tout ce qu'il y a de plus simple qui ont été mis très régulièrement dès que la chaleur pointe son nez par ici. Un très bon basique dont je ne me lasse pas.

Et si vous regardez bien vous verrez sur mon plan de travail derrière moi mes projets en cours ;-)

04 juin 2014

COLCHIQUES DANS LES PRES...

Fleurissent, fleurissent...

C'est la chanson qui est venue à l'esprit de Chéri quand je lui ai montré cette petite robe. On se demande bien pourquoi hein?

En début d'année je me suis fait la promesse de ne plus coudre de vêtement entier en liberty parce qu'une bonne partie de ceux que j'avais fait jusqu'à présent avaient été rarement mis. Cette promesse je l'ai tenu 5 mois! Mes belles résolutions sont parties en fumée lorsqu'un vendredi matin sur le marché de Lourmarin j'ai retrouvé la vendeuse des fameux tissus anglais qui vendait ses liberty à 14 € le mètre et je suis de nouveau tombée amoureuse de ces tissus. LE LIBERTY C'EST LA VIE! 

CAMI DRESS LIB 1

CAMI DRESS LIB 1bis

CAMI DRESS LIB 2

CAMI DRESS LIB 3

CAMI DRESS LIB 4

CAMI DRESS LIB 5

Rien de bien nouveau dans cette petite robe, vous aurez certainement reconnu la CAMI DRESS de Pauline Alice. J'aime tellement celle en chambray que j'ai eu envie d'en refaire une autre. Mais pour éviter d'avoir deux robes dans le même style dans mon dressing j'ai décidé d'en faire une en liberty. Je ne saurais laquelle choisir tellement elles sont différentes. L'une à un côté très rétro alors que l'autre à un côté très printanier. Impossible de choisir je les aime toute les deux de manière très différente.

Pour les modifications j'en ai déjà parlé dans mon précédent article, j'ai réduit les côtés (en redessinant les emmanchures) et j'ai remonté la taille parce que j'aime quand elle est portée haute. Pour les jupes j'ai gardé la largueur prévue d'un mètre pour chacune d'entre elles afin d'avoir beaucoup de fronces (je trouve ça plus joli sur le liberty que sur le chambray). 

CAMI DRESS LIB 6

CAMI DRESS LIB 7

CAMI DRESS LIB 8

CAMI DRESS LIB 9

CAMI DRESS LIB 10

Je ne m'attarderais pas sur cette petite robe puisque je vous en ai déjà parlé longuement dans un de mes précédents articles, la seule chose à retenir cette que j'aime vraiment beaucoup cette forme de robe et je ne peux que vous conseiller de foncer !

Et sinon ces robes-chemises en chambray elles en sont où? Sachez qu'elles sont cousues, l'une a déjà été portée et l'autre ne va pas tarder à être mise mais elles attendent sagement que Chéri fasse les photos ce week-end... PATIENCE donc!

D'habitude je termine cet article avec le point TWP mais le dernier article d'Annie Coton et surtout sa réflexion sur son système de notation m'a donné à réfléchir... Quand je me suis lancée dans The Wearability Project c'était avant tout pour essayer de me raisonner dans ma façon de coudre des vêtements, de réfléchir à ce qui m'allait le mieux et ce que je portais le plus pour ne pas me retrouver à la fin de l'année avec des tonnes et des tonnes de vêtements non portés. J'essaye vraiment depuis le début d'année de changer mes habitudes, d'acheter du tissu si j'ai un projet particulier et je me pose régulièrement la question "en ai-je vraiment besoin"? Le problème c'est qu'en ce moment je couds énormément, je suis dans une phase boulimie de couture et on ne peut pas dire que j'ai vraiment vraiment besoin de tout ce que je couds. Non je couds par plaisir, parce que c'est ma passion, parce que j'aime porter mes créations, parce que c'est un défouloir, parce que je suis une fille qui aime avoir un tas de vêtements... bref pour un tas de raison. Du coup j'ai l'impression que j'ai perdu quelque peu l'esprit TWP et j'ai de plus en plus de mal à rester objective face à ce que je couds. J'adore toute mes créations!! Donc c'est décidé à partir de maintenant plus de systême de notation.

Posté par sandrinha à 11:25 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 mai 2014

GRAOU POWER...

Afin de ne pas vous écoeurer avec mes robes-chemises en chambray faisons une petite pose pour parler des patrons de Jamie Christina et plus particulièrement de la Miz Mozelle.

Cette créatrice je la connais principalement grâce à Clo et à sa fameuse Miz Mozelle de novembre dernier. Rappelez vous, une petite merveille de robe, une association de tissu avec un patron comme j'en ai rarement vu, bref un de mes top 3 de ses créations. C'est depuis cette période que j'ai envie de la faire mais que voulez vous l'hiver est arrivé, pas très envie de me coudre une robe à manches courtes, pas d'association de tissu en tête, bref cette idée est restée dans un coin de ma tête... Et puis il y a environ un mois j'ai vu que Jamie Christina avait sorti le patron en PDF, ni une ni deux, j'y ai vu un signe du destin, je me suis emparée de ma baguette magique (comprenez ma CB) et j'ai craqué. Je suis une faible fille je sais...

MIZ MOZELLE 1

MIZ MOZELLE 2

MIZ MOZELLE 3

MIZ MOZELLE 4

Ce patron avait tout pour me plaire, une coupe sympa, un joli décolleté en goutte, un col de petite fille sage et de jolis mancherons. Du coup j'y suis allée les yeux fermés, finger is the noze, même pas peur! J'ai coupé directement dans mon tissu graou power acheté chez Mondial tissus en même temps que le chambray et que la viscose-coton de la Centaurée. Bon franchement la prise de risque n'était pas très grande étant donné que ce patron ne comporte aucune pince de poitrine ou de taille et que l'effet recherché est une robe blousante à la taille. 

MIZ MOZELLE 5

MIZ MOZELLE 6

MIZ MOZELLE 7

Le montage du décolleté en forme de goutte ne m'a absolument pas posé de soucis, les explications sont claires et très compréhensible même si vous l'aurez surement remarqué j'ai préféré faire un biais rentré vers l'intérieur plutôt qu'un biais à cheval. Bon ok je l'avoue je ne l'ai pas fait exprès, c'est une fois la robe finie que je me suis rendue compte de mon "erreur". Du coup le décolleté est légèrement plus plongeant qu'il ne devrait l'être mais ça ne me dérange pas. Par contre j'ai bien pesté pour ce col! Comme Clo je me suis moi aussi retrouvée avec un col monté à l'envers. En fait sur le schéma (photo ci-après) on pourrait croire qu'il faut positionner le col à l'intérieur de la robe (endroit du col contre envers du corsage) alors qu'en fait il faut bien le positionner sur l'endroit du corsage. En y repensant je trouve que c'est logique de mettre le col au dessus et non en dessous ... Capture d’écran 2014-05-26 à 22

J'ai également remonté la taille de quelques centimètres car en essayant le corsage je me suis rapidement rendu compte que ma taille naturelle était plus basse que la taille du patron. J'ai donc simplement coupé quelques centimètres en bas de mon corsage pour le remonter.

MIZ MOZELLE 8

 

MIZ MOZELLE 9

MIZ MOZELLE 10

MIZ MOZELLE 11

Passons au point TWP : 

Patron : Miz Mozelle/ Jamie Christina
   
Confort : ★★☆☆☆
Dressing : ★★★☆☆
Seyant : ★★★☆☆
Coût total : 39 €

Pas un grand duccès pour cette robe!

Niveau confort elle obtient une des pires notes pour la simple et bonne raison que je n'aime pas les tailles élastiquées! J'aurais pu m'en rendre compte plus tôt vous allez me dire mais c'est avec cette robe que je l'ai compris. En effet la taille est marquée par une coulisse dans laquelle on insère un élastique. Et moi je trouve que ce n'est pas du tout confortable. Je pense donc que si je devais la refaire, je ferais le devant d'une seule pièce (idem pour le dos) et je ceinturerais le tout seulement avec la ceinture. Et pourquoi pas coudre des passants sur les côtés pour éviter que la ceinture ne se fasse la malle. Idée à réfléchir.

Niveau dressing 3/5 car c'est un style de robe que je n'ai pas forcément dans mon dressing, ni la couleur d'ailleurs mais ça reste une robe et on sait toutes (et tous?) que je n'ai aucun manque à ce sujet...

Même note pour le seyant. Elle me va bien mais le style blousant n'est pas forcément ce que je préfère. Je trouve que les "bourrelets" de la robe sur les côtés ne lui rendent pas justice (certainement dû à cette taille élastiquée...) Le col rebique un peu devant (grrr) et les épaules tombent un peu trop bas à mon goût également...

Quant au coût il tient compte du prix du tissu (15€ le mètre et j'en ai utilisé deux), du prix du patron (environ 8€ pour le patron PDF après conversion) et du prix du fils (1€ par principe).

Maintenant petit débat du jour : POUR ou CONTRE les patrons PDF?

Je vous avoue que je suis assez mitigée sur ce cas-ci. Voici donc selon moi une petite liste des avantages et des inconvénients de ceux-ci :

AVANTAGES :
* Réception des patrons immédiates,
* Pas de recopiage du patron sur du papier de soie (ou bâche transparente à peinture), je coupe ma taille directement dans le papier (parce que franchement une fois que vous avez assemblé 50 pages A4 vous n'avez aucun envie de recopier encore les pièces du patron!)
* Bien souvent les patrons PDF sont moins cher que les patrons pochettes

INCONVENIENTS :
* achat bien souvent compulsif
* Usure du patron : pour ma part, je range mes patrons dans des grandes enveloppes A4+. Pour mes patrons pochettes, je les recopies sur de la bâche à peinture (transparente) et le fait de les plier ne les abime nullement. La bâche de peinture est souple et se plie et déplie très facilement. Ce qui n'est pas le cas du papier A4 d'imprimante. J'ai remarqué que quand je dois réutiliser un patron PDF celui ci à mes plis marqués et j'ai du mal à bien l'applatir sur mon tissu...
* Comme je coupe directement dans ma taille, si je devais refaire la création dans une autre taille je devrais automatiquement réimprimer le patron
* Coût du papier + du scotch
* Difficulté pour le rangement

 Et vous dites moi pour ou contre les patrons PDF?



Fin »