Quand je l'ai vu, je l'ai voulu.

J'ai regardé, j'ai admiré, j'ai désiré, j'en ai rêvé, j'ai cédé, j'ai recopié, j'ai découpé, j'ai ajusté, j'ai pesté, j'ai modifié et finalement j'ai adoré :

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

Robe S du Stylish dress book 1 (livre 64 des Japan Couture Addict) en voile de coton bleu marine à pois blanc du Marché de la Plaine (le même que Manu sinon c'est pas drôle) avec petit noeud en peau beige également du Marché de la Plaine (Marseille) et montre à gousset totalement rétro de chez l'Ange Mimosa acheté il y a quelques mois.

Petit aperçu de mes pensées au moment où je suis aller voir le post de Manu sur sa robe rétro :

- " Haaaaaaaaaaaaa!!!! Je l'a veux!!!!!!!! Elle est trop belle!!!!!!!!! "

Puis après l'hystérie de 20 min passagère devant mon ordinateur mes pensées étaient plutôt du genre :

- " La S ? du Stylish Dress Book ? Celle qui fait sac à patate dans le livre? Celle qui est près du cou? Celle qui ne m'a jamais attiré? Celle que j'ai toujours trouvée ringarde? Non finalement je laisse tomber je ne tente pas..."

Puis 10 minutes plus tard :

- " Je vais quand même aller faire un tour sur le net pour voir ce que les autres filles en ont faite..."

Après 5 minutes de recherche :

- " Non c'est décidé je ne l'a fait pas, elle à l'air mal taillé, ça baille au niveau du col, elle est pas cintré, elle est trop près du cou... "(oui j'ai un problème avec les robes trop près du cou je sais !) 

Et finalement 10 minutes plus tard :

- " Peut-être qu'avec quelques arrangements..."

Et je ne regrette pas !

Voici donc quelques indications sur mes "arrangements" :
* je suis partie sur une taille 7 avec petite marge de couture
* j'ai agrandi la pièce haute du dos pour pouvoir faire une ouverture avec boutonnière plutôt que d'y mettre une fermeture. Pour information, ce n'est qu'un choix esthétique puisque la robe s'enfile sans avoir à ouvrir les boutons,
* pour la pièce haute du devant, j'ai réduis de quelques centimètres le haut du col pour éviter que ça baille trop,
* et j'ai ajouté un noeud devant. 

Une fois la robe entièrement finie, je me suis rendue compte que le tissu était trop transparent (c'est pas comme si je m'en étais rendu compte au moment de découper mon tissu mais que j'avais préféré l'oublier)...

J'ai donc demandé à l'Homme :
* S'il préférait la version robe ou la version tunique qui irait très bien avec mon nouveau jean slim brut acheté en solde... L'Homme, qui a pris le temps de la réflexion, ou qui a fait semblant d'y réfléchir sérieusement, a choisi la version robe.

* S'il trouvait que la robe était trop transparente et dans ce cas prévoir de faire une doublure. Par pur fainéantise j'avoue avoir croisé les doigts en espérant qu'il me dise non, mais malheureusement l'Homme à été catégorique : La robe ne peut pas être portée sans doublure...

Je me suis donc retrouvée à doubler le bas de la robe alors que celle-ci était déjà finie (pourquoi n'ais-je pas écouté cette petite voix dans ma tête au moment de commencer à coudre me disant : "Attention Sandra, ton tissu est transparent, tu auras un problème à la fin..")

Et malgré tout, malgré que la robe soit près du cou, je l'aime d'amour ma robe rétro. Merci Manu!!!!